AccueilTerritoiresCollectivitéPolitique de la Ville : l’appel à projets est lancé

Politique de la Ville : l’appel à projets est lancé

Cette campagne 2022 s’adresse à tous ceux qui agissent avec et pour les habitants des quartiers prioritaires.
Politique de la Ville : l’appel à projets est lancé
© Adobe Stock

TerritoiresCollectivité Publié le ,

La politique de la ville est coordonnée, à l’échelle nationale, par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT). Elle a pour objectif la réduction des inégalités entre les territoires, en mobilisant des crédits spécifiques au bénéfice des habitants des quartiers les plus fragiles, les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV), en complément des crédits du droit commun. Les actions financées par ce type de crédits doivent donc s’inscrire dans les objectifs et les priorités du contrat de ville du territoire de réalisation de l’action.

Chaque année, l’État mobilise des moyens financiers pour soutenir la mise en œuvre de projets sur ces territoires, une priorité du Gouvernement. Lancé le 8 novembre, l’appel à projets 2022 réaffirme ainsi les priorités fixées par l’État en matière de mobilisation des crédits spécifiques de la politique de la ville pour les 24 quartiers prioritaires que compte la Seine-et-Marne. Ces crédits peuvent subventionner des actions s’inscrivant dans l’ensemble des thématiques des contrats de ville, mais les deux priorités majeures de l’État pour l’emploi de ces crédits sont, d’une part, de favoriser l’insertion professionnelle et l’accès à l’emploi et d’autre part, de permettre l’émancipation par l’éducation et la culture.

En Seine-et-Marne, les priorités sont de quatre ordres. Tout d’abord, favoriser les actions de type “aller-vers” en associant plusieurs partenaires autour d’enjeux partagés. Ces actions pourront s’appuyer sur des outils mobiles comme les bus itinérants, par exemple. Ensuite, promouvoir les actions favorisant la mobilité des habitants pour lever les freins d’accès à l’emploi, à la formation ou à la santé. Promouvoir également l’accès à une offre culturelle diversifiée et qualitative, en impliquant les structures et équipements départementaux à rayonnement national et international. Enfin, construire des actions de prévention autour des thématiques de santé publique, en partenariat avec la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM), l’Agence régionale de santé (ARS) et les associations de prévention.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 08 janvier 2022

Journal du08 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 25 décembre 2021

Journal du25 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?