AccueilTerritoiresInfos régionPlus de 500 000 euros pour la restauration scolaire
Département

Plus de 500 000 euros pour la restauration scolaire

Réuni en séance publique le 17 juin, le Conseil départemental a adopté plusieurs mesures.
Plus de 500 000 euros pour la restauration scolaire
© DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

Éducation, sport, social et ruralité sont les principaux thèmes abordés lors de cette ultime séance avant l’été.

Restauration scolaire : ayant la charge des collèges publics, le Département va aider les ménages les plus modestes en matière de restauration scolaire. Pour faire face à l’inflation, le maintien des tarifs a été ainsi validé avec un impact budgétaire évalué à 180 000 euros. D’autre part, l’assemblée départementale va consacrer plus de 500 000 euros en faveur du dispositif CantiNéo77 pour créer une nouvelle tranche d’aide. Au total, le nombre prévisionnel de bénéficiaires dépassera les 13 700 élèves (+ 53 %).

Team77 : dans l’optique des Jeux olympiques et paralympiques de 2024, le Département va accompagner de nouveaux projets labellisés Centres de préparation aux Jeux (CPJ,) via le dispositif Team77, pour un total de 594 716 euros. 300 000 euros iront pour l’aménagement du complexe Maurice Baquet, à Chelles, 150 000 euros pour la rénovation de la toiture du gymnase Boisramé, à Pontault-Combault, 117 963 euros pour le cercle nautique et le complexe Jacques-Marinelli, à Melun, et 26 753 euros pour la salle d’armes de Bailly-Romainvilliers. Au total, le Département soutient 21 projets concernant 18 équipements labellisés pour près de 8 millions d’euros.

RSA : le Département a validé le dispositif de préparation à l’emploi des bénéficiaires du Revenu de solidarité active (BRSA) vers les filières en tension (hôtellerie-restauration, agriculture et espaces verts). Un appel à projets avait été lancé en avril dernier (préparation à l’emploi intensive et incitation financière à la reprise d’emploi vers les métiers en tension) et c’est la candidature de BimBamJob qui a été retenue pour un montant de 948 210,96 euros
intégralement financé par le Fonds social européen (FSE).

Agents départementaux : une prime de revalorisation aux agents départementaux de la Fonction publique territoriale a été instaurée dans le cadre du Ségur de la santé avec effet rétroactif à compter du 1er avril, afin d’éviter une distorsion à compter du 1er janvier 2023. 781 personnes seront concernées par cette prime pour un coût annuel estimé à plus de 2,2 millions d’euros bruts. Dans le même temps, l’augmentation de la durée annuelle du temps de travail des agents départementaux (1 607 heures) a été actée.

Contrats ruraux : le 4 février, le nouveau plafond des contrats ruraux (CoR) est passé de 370 000 à 500 000 euros. Les modifications prévoient également l’éligibilité au financement des aménagements réalisés par les communes sur les routes départementales, en agglomération, et la prolongation du contrat, de trois à cinq ans.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 juillet 2022

Journal du02 juillet 2022

Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?