AccueilÉconomiePhilippe Hayat : « L'Avenir à portée de main »

Philippe Hayat : « L'Avenir à portée de main »

Associée-fondateur de Serena Capital –un fonds d'investissement qui a levé des fonds pour investir dans des PME innovantes, les accompagner et les aider à grandir–, Philippe Hayat est également le créateur de l00 000 Entrepreneurs. Il publie aujourd'hui "L'Avenir à portée de main" et porte la bonne parole entrepreneuriale dans les collèges, les lycées, les universités et les grandes écoles.
Philippe Hayat : « L'Avenir à portée de main »
Philippe Hayat

Économie Publié le ,

Chargé d’un rapport sur l’entreprenariat, remis en 2013, Philippe Hayat est à la source des Assises de l’entreprenariat, organisées au premier semestre 2013. Suite à cet événement, le gouvernement a repris ses recommandations, décrétant notamment qu’il fallait que tout jeune, de la 6e à Bac+8, soit sensibilisé à l’entreprenariat pendant son parcours scolaire. Philippe Hayat est aujourd’hui en charge de la coordination de cette opération : « J’ai fédéré toutes les associations qui, comme 100 000 entrepreneurs, font témoigner des entrepreneurs ou qui sensibilisent des jeunes –il y a une quarantaine en France–. Je les ai regroupées au sein d’un mouvement unifié, Entrepreneurs Demain ! »
Il y a en France neuf millions de jeunes entre la 6e et Bac+8. Comme le précise Philippe Hayat : « Si nous voulons industrialiser le processus, il faut s’unir, coordonner nos actions, parler d’une même voix, lever des fonds… Entrepreneurs Demain –créé fin 2013– a un objectif : sensibiliser un million de jeunes dans les trois ans qui viennent. »
L’association a ainsi présenté un catalogue à l’Education nationale et à l’Enseignement supérieur. Les modules de sensibilisation sont spécifiques, évoluant « sur mesure » selon les classes et le cursus. Par exemple, une intervention de 100 000 Entrepreneurs se traduit par le témoignage d’un entrepreneur dans une classe pendant deux heures. Une autre association, Entreprendre pour Apprendre, propose l’accompagnement par un entrepreneur d’un groupe d’élèves qui monte une mini entreprise, à raison de trois heures par semaine, pendant l’année scolaire.
Initiateur, animateur, Philippe Hayat vient par ailleurs de publier, L’Avenir à portée de main (Allary Editions), qui constitue en quelque sorte la plaquette de présentation de cette nouvelle impulsion : « J’ai voulu exprimer dans cet essai tout ce que je vis auprès des jeunes lorsque je les sensibilise à l’entreprenariat. Je voulais également cet outil pour lever une armée de 50 000 entrepreneurs. J’ai eu envie d’un message formalisé que je puisse diffuser pour enrôler les entrepreneurs dans ce mouvement. »
Cet essai qui vient de sortir en librairie mène une seconde existence, acheté en nombre par les entreprises, qui le diffusent à leurs collaborateurs, ou à des associations qui veulent l’offrir aux étudiants auxquels elles s’adressent. Ces ventes directes représentent aujourd’hui quelque 16 000 exemplaires.

Rappeler quelques vérités aux jeunes

Qu’entendent les jeunes aujourd’hui ? Selon l’auteur : « Ils entendent que le monde professionnel est une contrainte, qu’ils auront beaucoup de mal à avoir un job en CDI et à trouver un stage, qu’ils éprouveront des difficultés à financer leur retraite, qu’ils s’intègreront difficilement à la société… Tout cela associé livre un terrible message. Nous disons à ces jeunes : vous n’avez pas d’avenir en France ! » Philippe Hayat remet ainsi « les pendules à l’heure », énumérant les atouts français… « J’ai envie de leur dire vous vivez dans un pays extraordinaire, un pays dont mes parents rêvaient, où il est possible de s’exprimer et d’entreprendre librement, un pays riche d’une culture et d’une capacité d’innovation exceptionnelles. Le monde entier s’arrache nos ingénieurs, nos entrepreneurs… Par ailleurs, nos jeunes ont forcément des désirs, des passions qu’il faut apprendre à cultiver pour en faire un projet et le porter. Il n’y a jamais eu autant de moyens d’épanouissement. »
La mission que Philippe Hayat s’est assigné, à travers Entrepreneurs Demain et cet essai, concoure donc à inciter les entrepreneurs à intervenir dans les établissements « pour parler à ces jeunes du bonheur de prendre sa vie en main, du bonheur d’entreprendre, de cette façon de voir l’avenir ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?