Philippe Collot « Nous voulons construire un district fort et ambitieux »

le - - Territoires - Infos région

Philippe Collot «  Nous voulons construire un district fort et ambitieux »
© DR

Élu en 2016 président du District de Seine-et-Marne de football, Philippe Collot porte son regard sur le football seine-et-marnais et la relation entre les collectivités, les entreprises et les clubs.

Quel bilan faites-vous du football en Seine-et-Marne ?

Nous voulons construire un district fort et ambitieux. Le travail est bien fait par nos clubs. Ce n'est pas toujours simple de gérer un club. Le District essaye de les aider au maximum. Chacun à son niveau progresse. Je pense et j'espère que cela va se traduire par une meilleure représentativité sur les échelons supérieurs. On peut toujours être meilleurs. Je dirais que nous sommes sur la bonne voie mais il reste du travail à faire. J'ai le sentiment que nous progressons. Chacune de nos structures se professionnalisent. Mon souhait est de voir une représentativité des clubs de Seine-et-Marne plus importantes.

Le football est-il toujours attractif que ce soit pour les collectivités et les sponsors ?

Le football qu'il soit en Seine-et-Marne ou ailleurs reste un sport populaire en France et le sport numéro 1 qui fédère beaucoup autour de lui. Il rassemble tous les côtés positifs liés à ce sport et malheureusement parfois, il y a tous les méfaits de la société qui rejaillissent. Il est clair également que les résultats de nos équipes nationales influent énormément sur le développement du football. Je pense que les collectivités et les partenaires institutionnels s'attachent à être présents pour les raisons évoquées. C'est le sport qui véhicule le plus de licenciés. On constate quand même que ces institutions s'intéressent également aux autres sports. C'est le sentiment que j'ai actuellement. Ils sont toujours présents à côté de nous pour le développement du football. Le football reste un vecteur de lien social important.

Un mot sur la formation en Seine-et-Marne ?

C'est un gage de la qualité qui est fait comme, par exemple, avec le club de Torcy. Mais également par la structure District qui accompagne et qui aide par les formations qu'elle propose les clubs à se développer et à se professionnaliser. Torcy en est l'illustration. Le club dans ses catégories jeunes évolue au niveau national. C'est une traduction directe et concrète de la qualité du travail qui est fait. Une vraie satisfaction de voir ces clubs qui réalisent ce travail. C'est vrai que Torcy est l'une de nos références. Il y en a d'autres qui font de l'excellent travail.

Constatez-vous à titre personnel l'absence de clubs seine-et-marnais à haut niveau ? Est-ce que cela nuit à la visibilité du département ?

Je le regrette et j'espère que le travail qui est fait va se concrétiser. Je souhaiterais effectivement avoir et voir une meilleure représentativité de nos clubs au plus haut niveau, ce qui indéniablement mettrait le département un peu plus en lumière. Déjà au niveau football je souhaiterais voir nos clubs se rapprocher un peu plus de l'élite, des divisions supérieures. Cela véhiculerait une image encore plus positive. Pour moi, c'est un objectif de voir des clubs seine-et-marnais atteindre le haut niveau.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide