AccueilVie des entreprisesPazzi, le robot pizzaïolo, est né à Montévrain

Pazzi, le robot pizzaïolo, est né à Montévrain

Ce restaurant du futur prépare des pizzas en un temps record, à petits prix et de très bon goût.
Pazzi, le robot pizzaïolo, est né à Montévrain

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Que diriez-vous si un robot préparait votre pizza ? De nombreux clients ont déjà dit « oui ». L'histoire de la start-up Pazzi a commencé en 2012 dans des laboratoires de Montévrain, près de Disneyland Paris. Au terme de plusieurs années d'expérimentations, la première pizzeria robotisée au monde est née en 2019 avec l'ouverture d'un restaurant au sein du centre commercial Val d'Europe, à Serris. Début juillet, cette success story s'est poursuivie à Paris, dans le quartier de Beaubourg, avec l'inauguration d'une deuxième pizzeria.

Accueillis dans un local automatisé et vitré de 50 mètres carrés, les visiteurs peuvent voir le robot Pazzi à l'œuvre, confectionnant en direct leurs pizzas dans un four à pierre. Ce “robot-cuistot” est capable de réaliser près de 100 pizzas à l'heure pour un prix variant entre 7 à 13 euros environ. Une fois votre pizza commandée via une borne, vous n'avez plus qu'à admirer le ballet du robot et déguster !

A l'origine de ce projet fou on retrouve Cyril Hamon et Sébastien Reverso. Ces deux amis ingénieurs ont vite été accompagnés par le chef Thierry Graffagnino, triple champion du monde de pizzas. C'est en puisant leur inspiration dans les personnages de leur enfance (“Nono”, le robot d'Ulysse 31 et “R2D2” de Star Wars) que Cyril et Sébastien se sont lancés dans cette aventure culinaire et technologique. « Nous souhaitions partager le goût d'inventer, expliquent-ils en choeur. Imaginer une nouvelle approche de la restauration rapide plus responsable, qui promeut le bon manger et qui donne le pouvoir aux clients. »

Bien plus qu'une pizza, Pazzi, c'est d'abord une expérience dans laquelle tout est fait avec “pazzion” et précision. La gestuelle traditionnelle du pizzaïolo a été étudiée par les deux ingénieurs et reproduite à la perfection par le robot.
« Une véritable théâtralisation du concept », résume Philippe Goldman, le directeur de la start-up. A cette recherche esthétique s'ajoute le choix minutieux des ingrédients pour proposer des pizzas de qualité. Les experts de Pazzi se fournissent ainsi en France, mais aussi en Italie (une pâte avec une pousse lente de 48 heures, légumes bio, fromages Appellation d'origine contrôlée, poissons issus de la pêche durable et farine locale).

Pazzi ambitionne désormais d'ouvrir deux nouveaux restaurants dans la capitale d'ici la fin de l'année et un autre en Suisse en 2022.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?