AccueilCollectivitéPays de Meaux : l'alliance avec Roissy renforcée

Pays de Meaux : l'alliance avec Roissy renforcée

Le président d'ADP (Aéroports de Paris), Augustin de Romanet, et Jean-François Copé, président du Pays de Meaux, viennent de signer une convention de partenariat pour trois ans.
Pays de Meaux : l'alliance avec Roissy renforcée

TerritoiresCollectivité Publié le ,

« Il s'agit d'une convention importante dans l'Histoire d'ADP ». Le président du groupe ADP, Augustin de Romanet, a tenu à saluer l'initiative du Pays de Meaux ayant mené à la signature de cette convention de partenariat, estimant que le développement de l'aéroport de Roissy ne pourrait se faire dans des « conditions acceptables » sans y inclure la Seine-et-Marne.

Un isolement passé jugé « insupportable » par Jean-François Copé, qui a donc souhaité lier plus formellement le groupe ADP et le Pays de Meaux, lui-même intégré dans le GIP recouvrant le Nord Seine-et-Marne (il inclut le Pays de l'Ourcq, Plaines et Monts de France, le Pays de Meaux, et Roissy Pays de France. Cette convention, à l'instar du GIP, visera à « collaborer étroitement » autour de quatre axes forts : l'emploi, l'attractivité des territoires d'emprise de l'aéroport, la mobilité des habitants et l'appui aux entreprises.

« Nous avons un foncier considérable dont ADP a besoin », mais aussi « des femmes et des hommes de tous âges, de tous milieux en situation de pouvoir participer à ce travail », rappelle Jean-François Copé. Le président d'ADP a en effet rappelé que son groupe était créateur d'emplois, le trafic aérien ayant augmenté de 4 % sur tous les aéroports du groupe en 2018, représentant 4 millions de passagers en plus, dont 3 millions pour l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. « Le groupe estime qu'un million de passagers supplémentaires génère environ 6 000 emplois directs et indirects », a révélé Augustin de Romanet. Et ce, sans compter les créations d'emplois générées par les prochaines extensions de l'aéroport. La sécurité, la logistique, la maintenance des infrastructures, l'hôtelleries/restauration (2 hôtels construits chaque année durant les trois prochaines années), et les métiers d'accueils sont les filières privilégiées.

« Cette convention, par une réunion annuelle et des comptes-rendus reportés, doit permettre aux jeunes du Pays de Meaux et plus largement du Nord Seine-et-Marne de savoir que des emplois sont créés et comment y accéder », a expliqué le président d'ADP, indiquant que le groupe ferait dorénavant la « promotion » de la Seine-et-Marne pour que les entreprises souhaitant s'installer près de Roissy pensent à ce territoire. « Le soutien, l'accompagnement des entreprises revêt une dimension importante dans le cadre du GIP Emploi Roissy CDG, il existe beaucoup d'actions auxquelles nous allons vous associer », a conclu le président d'ADP.

Le GIP Emploi Roissy CDG

Créé en 1998, ce groupement d'intérêt public rassemble des partenaires publics et privés ayant décidé de répondre « ensemble aux besoins immédiats et futurs en emploi et en compétences des entreprises et des habitants du Grand Roissy-Le Bourget ».
Aussi, des actions partenariales sont menées pour mener à bien cet objectif. « Nous avons le projet de créer un observatoire dynamique », illustre le directeur de cette structure, François Brezot, qui indique vouloir donner une vision prospective aux différents acteurs impliqués, dont ce GIP est
« l'ensemblier ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?