AccueilCollectivitéTransiliens : Patrick Septiers veut « des mesures d'urgence pour les lignes de Seine-et-Marne »

Transiliens : Patrick Septiers veut « des mesures d'urgence pour les lignes de Seine-et-Marne »

Le président du Département, également vice-président d'Île-de-France Mobilités, tape du poing sur la table.
Transiliens : Patrick Septiers veut « des mesures d'urgence pour les lignes de Seine-et-Marne »
© Département 77

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Selon le Département, « les usagers de ces lignes, en particulier ceux des branches reliant la Ferté-Milon et Provins, endurent retards et annulations à répétition depuis plusieurs mois. La ligne P, qui dessert de très nombreuses gares de Seine-et-Marne, voit sa fréquentation en forte augmentation, en raison du fort développement démographique et économique de la frange Est du département. Les Seine-et-Marnais qui empruntent cette ligne voyagent dans des conditions inacceptables depuis trop longtemps. Les associations d'usagers que je soutiens pleinement ont raison de nous alerter. Les lignes sont saturées, les usagers subissent des irrégularités récurrentes. Cette situation catastrophique ne peut plus durer. Le matériel roulant sur cette ligne est obsolète, il faut le remplacer d'urgence. »

Et le Département de rappeler que deux autorails à grande capacité (AGC) avaient été mis en service au début de l'année 2018 sur la branche de la Ferté-Milon de la ligne P.

« Ces deux trains ont subis des aléas techniques et ils n'ont malheureusement pas permis l'amélioration des conditions de transport, déplore Patrick Septiers. Cette situation est inacceptable et peu compréhensible pour les usagers. En qualité de Vice-président d'Ile-de-France Mobilités, je demande à IDFM de mettre en œuvre, en lien avec SNCF, toutes les mesures possibles permettant de revenir à un service plus qualitatif pour cette ligne. Je souhaite que les négociations se poursuivent avec les régions voisines pour la mise à disposition de nouveaux AGC ou pour la mise en œuvre d'arrêts supplémentaires de TER en Île-de-France. Au-delà de la ligne P, ce sont toutes les lignes de Seine-et-Marne, notamment la ligne R et le RER D, qui doivent devenir une priorité. En attendant l'électrification ou le déploiement de nouveaux matériels, des mesures doivent être prises au plus vite. L'information aux voyageurs et les conditions de transport doivent rapidement s'améliorer. »

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?