AccueilTerritoiresCollectivitéParticipation au concours d'urbanisme Europan 13

Participation au concours d'urbanisme Europan 13

La Communauté d'agglomération de Marne-la-Vallée/Val Maubuée et EPAMARNE participent au Concours d'urbanisme Europan 13 en proposant un site d'études en partenariat avec les communes de Lognes et Noisiel.
Participation au concours d'urbanisme Europan 13

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Europan est un concours européen d’architecture et d’urbanisme se déroulant tous les deux ans simultanément dans une vingtaine de pays européens, sur un thème, des objectifs et un règlement communs, sur sites réels proposés par des municipalités et/ou des collectivités territoriales et leurs partenaires. Pour la 13ème édition de ce concours d’envergure, consacrée au thème de « La Ville Adaptable », la Communauté d’Agglomération (CA) de Marne-la- Vallée/Val Maubuée et EPAMARNE proposent un site d’études en partenariat avec les communes de Lognes et de Noisiel dont la visite a eu lieu lundi 16 mars.

En 2011, EPAMARNE avait proposé un site d’étude lors de l’édition Europan 11 à Neuilly-sur-Marne, sur la thématique de la cité lacustre. Cette année, le site d’étude proposé par la CA de Marne-la-Vallée Val Maubuée et par EPAMARNE se situe sur les communes de Lognes et de Noisiel.

À l’interface des deux communes, il recouvre plusieurs quartiers et ensembles paysagers au croisement de la Route de la Marne (RD199 / VPN) et de la route de la Brie (RD499 / VPO). Il est délimité au sud par le boulevard Pierre Mendes-France – boulevard du Mandinet (RD10P), à l’ouest par le quartier du Luzard et la gare de Noisiel, au nord par la Route de la Marne, et à l’Est par les étangs des Ibis, du Maubuée et des Pêcheurs.

Ce site s’inscrit parfaitement dans la thématique d’Europan 13, « La Ville Adaptable », car l’enjeu est de réfléchir sur le passage d’une « Ville Nouvelle » à « une Ville Durable ». Les formes urbaines, la mixité des fonctions et les grands espaces qui caractérisent le Val Maubuée peuvent être réévalués selon l’évolution des modes de vie et des pratiques territoriales et sociales des populations d’aujourd’hui.

Le concept de ville-nature qui a présidé à l’aménagement de la Ville Nouvelle a généré de nombreux espaces libres, ouverts ou enclavés, aux limites et à l’intérieur des ensembles d’habitat, de travail et de circulation. Ils constituent autant de réserves à préserver, valoriser ou réadapter, pour une intensification des usages et des liaisons entre des ensembles urbains et paysagers souvent fractionnés. Le rendu des projets aura lieu fin juin 2015.

Les équipes primées seront connues début décembre 2015.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 05 novembre 2022

Journal du05 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?