Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Paris Grain Day : un consensus plutôt haussier pour la filière

le - - Économie

Paris Grain Day : un consensus plutôt haussier pour la filière
© Paris Grain Day - Pour cette première édition, Paris Grain Day a accueilli plus de 30 % d'acteurs internationaux.

Réunissant 150 acteurs internationaux de la filière agricole et agroalimentaire, la Paris Grain Day s'est donné pour objectif d'échanger autour des principales forces motrices du marché des grains. Les spécialistes tablent sur un marché plutôt haussier en 2017.

Malgré une année de rendements agricoles « catastrophiques » en France, les acteurs du marché des matières premières agricoles, réunis lors du Paris Grain Day, ont tablé sur un marché plutôt haussier pour l'année civile 2017. Les collecteurs, traders et industriels venus lors de cette 1e édition de la Paris grain day ont pu, à l'issue d'une journée de conférences, donner leur sentiment sur le marché des matières premières agricoles lors du vote final intitulé Paris Grain Day Consensus.

C'est donc la note de 3,5/5 qui a été attribuée sur une échelle allant de 1 à 5 (de « très baissier à très haussier »). Le vote n°4 (« haussier ») a obtenu 58,8% des suffrages, le n°3 (« neutre ») 30% et les n°1 et 2 (« très baissier et baissier ») ont respectivement atteint 2,5% et 5% des voix.

Composé de plus de 30% d'acteurs internationaux, comme l'a rappelé Michel Portier, directeur général d'Agritel, cette première édition s'est donnée pour objectif de « fédérer un véritable réseau collaboratif de compétences ». Les 150 participants ont donc pu donner leur sentiment sur cinq « drivers » (forces motrices du marché) après leur décryptage par une série de spécialistes : impact des fondamentaux du marché des oléagineux, de la macro-économie, des fonds d'investissement, du weather market, ainsi que les fondamentaux sur le marché des céréales.

L'impact de la macro-économie, des fonds d'investissement et du weather market ont été jugés plutôt haussiers, avec des notes respectives de 3,28, 3,57 et 3,27. S'agissant de la macro-économie, Pierre Begoc, directeur du Pairs Prain Day, a souligné la bonne santé de la croissance mondiale, atteignant +3%. Ce contexte plutôt favorable est également dopé par des économies développées jugées « en forme », notamment aux Etats-Unis (programme de grands travaux), en Europe (Reprise « sensible » en Allemagne) ou au Japon. Les pays émergeants ne sont pas en reste, avec une Inde leader (+7,5% de croissance) et une « bonne résistance de la Chine » qui se maintient à 6% de croissance. Les fonds d'investissement estiment que les grains sont attractifs à long terme, et en font un actif de diversification de leur portefeuille.

S'agissant des perspectives météo, les inquiétudes restent modérées pour Agritel, qui rappelle que le phénomène « La Niña » après celui « d'El Niño » aura un impact plus modéré que prévu. Quant au driver des fondamentaux du marché des céréales, Agritel indique que les stocks actuels freinent la remontée des cours. La demande mondiale progresse, avec une forte croissance de la demande de blé de l'Afrique Sub-Saharienne et de l'Asie du Sud-Est. De fait, le driver obtient la note de 2,98, l'impact des fondamentaux étant jugé neutre à 36,9% par l'assemblée.

Enfin, les fondamentaux du marché des oléagineux obtiennent la note de 3,79, avec un vote haussier majoritaire établi à 60%. Ainsi, mis à part l'impact des fondamentaux sur le marché des céréales, les acteurs de la filière ont clairement affiché un consensus plutôt haussier pour 2017. Rendez-vous en janvier 2018 pour la seconde édition du Paris Grain Day, après cette première édition qui, selon Pierre Begoc, a permis de « redorer le blason parisien sur la scène internationale des matière agricoles ».

Agritel

Spécialisée dans les stratégies des marchés agricoles et agro-industriels, Agritel accompagne ses clients et leur fournit des outils, des connaissances et un savoir-faire utilisés dans le monde des matières premières agricoles en termes de gestion de risques et de couverture. Née en 2001, la société officie en France, en Ukraine et en Chine, et fournit formation, information, conseil et prospective aux agro-industriels.




Quentin CLAUZON
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer