Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Observatoire des charges de la copropriété du Grand Paris

le - - Territoires - Infos région

Observatoire des charges de la copropriété du Grand Paris

La FNAIM du Grand Paris vient de publier son Observatoire des charges de la copropriété du Grand Paris, à destination des professionnels, des responsablesde copropriété et des consommateurs. En incluant désormais toute l'Ile-de-France, à l'exception de la Seine-et-Marne, cet observatoire prend une ampleur inédite et devient le plus important (397 284 lots) et le plus détaillé dans ce domaine.

Cette première étude à l’échelle du Grand Paris offre un impressionnant volume de données sur les charges de copropriété. Reposant sur des données comptables (et non sur du déclaratif), il inclut 9 352 immeubles et 397 284 lots. A titre d’exemple, pour Paris intramuros l’échantillon représente 15,4 %% des lots de copropriété. En moyenne, 30,3 %% des immeubles ont été construits avant 1918 ; 18,90 %% entre 1918 et 1960 ; 49,8 %% après 1980. Cependant, des disparités existent entre les départements : Paris comporte 60 %% d’immeubles construits avant 1918, contre 3 %% dans l’Essonne. C’est en Seine-Saint-Denis que les immeubles construits entre 1918 et 1960 sont le plus fortement représentés, à hauteur de 26 %% - contre 8 %% dans le Val-d’Oise. Les immeubles construits après 1960 sont plus faiblement représentés à Paris (18 %%) et plus fortement représentés dans l’Essonne (81 %%).

La moyenne du nombre de lots par immeuble nombre de lots par immeuble diffère selon les territoires : les immeubles qui comportent le moins de lots se trouvent dans le Val-de-Marne et Paris (23 et 27,7 respectivement), alors que le Val-d’Oise et les Yvelines sont ceux qui en comportent le plus (44,4 et 37,9). La Seine-Saint-Denis (30,8 lots par immeuble), l’Essonne (32,8 lots par immeuble) et les Hauts-de-Seine (35,3 lots par immeuble) se rapprochent le plus de la moyenne du Grand Paris, établie à 31,8 lots par immeuble, selon notre base.

Un outil d’évaluation d’évaluation unique
En recoupant des données telles que la taille, la localisation, les équipements ainsi que les services, avec le coût des charges, l’Observatoire permet aux professionnels de l’immobilier de la FNAIM du Grand Paris de comparer les charges des immeubles dont ils ont la responsabilité à des biens similaires. Les propriétaires et les locataires disposent quant à eux d’un outil de référence transparent, accessible sur www.lamaisondelimmobilier.org.
« Le premier constat qui s’impose à l’analyse est que le niveau des charges est dépendant de l’implantation géographique de l’immeuble. Le niveau des charges est le plus élevé à Paris sur les postes assurances, salaires et honoraires. Nous constatons une diminution globale des charges au fur et à mesure que l’on s’éloigne de Paris », explique Gilles Ricour de Bourgies, président de la FNAIM du Grand Paris. L’Observatoire des charges de la copropriété du Grand Paris est un outil de vigilance, d’optimisation et d’anticipation des dépenses et des coûts.

Si la moyenne des charges, hors dépenses et charges exceptionnelles, s’établit à 2 083,69 euros/lot dans le Grand Paris, des disparités existent entre les départements. Les charges de copropriété sont les plus élevées à Paris (2 292 euros/lot) puis dans les Hauts-de-Seine (2 093 euros/lot), le Val-de-Marne (2 078euros/lot), la Seine-Saint-Denis (2 016 euros/lot), et enfin le Val-d’Oise (1 951euros/lot). Les Yvelines (1 890 euros/lot) et l’Essonne (1 810 euros/lot) sont les départements où les charges sont les plus faibles.

Remarques méthodologiques
1/ L’Observatoire des charges de copropriété du Grand Paris repose sur des données comptables (et non sur du déclaratif) et des critères objectifs, transparents, vérifiables et opposables. Cela permet de tenir compte de la complexité du marché immobilier qui ne permet pas toujours de comparer avec précision des biens de nature différente.
2/ Les données proviennent des données comptables validées par les Assemblées générales et dont l’anonymat comme la provenance sont garanties par un huissier de justice. Les données statistiques sont arrêtées au 31 décembre 2013
3/ Le volume d’information est unique : Les cabinets des adhérents de la FNAIM du Grand Paris ayant fourni leurs données à l’observatoire présentent actuellement 9 352 immeubles, soit 297 284 lots.
4/ L’Observatoire présenté en décembre 2013 proposait une analyse par lot et par m² assuré afin de tenir compte de la taille des lots. En raison de l’ampleur des données agrégées pour cette édition, l’analyse par m² assuré n’est fournie que pour Paris intramuros.

Les résultats de l’Observatoire des charges de la copropriété du Grand Paris sont en ligne sur www.lamaisondelimmobilier.org.




Jean-Paul VIART
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer