AccueilActualitéNouveau Contrat Local de sécurité et de prévention de la délinquance de Sénart

Nouveau Contrat Local de sécurité et de prévention de la délinquance de Sénart

La Communauté d'agglomération de Sénart et ses partenaires, dont le préfet de Seine-et-Marne, Jean-Luc Marx, ont signé le 2 juillet dernier le quatrième Contrat local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) pour la période 2015-2020. Le Conseil départemental de Seine-et-Marne s'associe aux acteurs déjà mobilisés pour la mise en œuvre de ce nouveau CLSPD.
Nouveau Contrat Local de sécurité et de prévention de la délinquance de Sénart
© seine-et-marne.gouv.fr - Présentation et signature du nouveau CLSPD de Sénart à l'Hôtel de la Communauté

Actualité Publié le ,

La politique de sécurité et de prévention est une coproduction entre l’État et les collectivités locales. Le nouveau CLSPD s'inscrit dans la droite ligne des trois précédents (2001, 2008 et 2011) qui ont installé à l'échelle intercommunale une coordination efficace de tous les acteurs de prévention de la délinquance et de lutte contre l'insécurité : Communauté d'agglomération, communes, Conseil départemental de Seine-et-Marne, services publics, polices nationale et municipales, services de justice, Education nationale, bailleurs, transporteurs, centres commerciaux, associations sociales et éducatives. Fondé sur quinze années de travail partenarial, le CSLPD 2015-2020 formalise les engagements de chacun autour d'un programme d'actions établi sur la base d'un diagnostic partagé et décliné en quatre thématiques majeures.

Ce nouveau Contrat local de sécurité a pour vocation à conforter un partenariat actif et permanent avec ces mêmes acteurs. Resserré autour d’un nombre restreint d’objectifs, ce nouveau programme d’actions se veut résolument opérationnel. Il s'articule autour de quatre grandes thématiques : la prévention auprès des jeunes, des actions en direction des auteurs et victimes de violences conjugales et enfants qui y sont exposés, l'amélioration des dispositifs d'accès au droit, et l'amélioration de la tranquillité publique.

Déclinées en 29 actions concrètes, chacune dotée d'indicateurs de réalisation et de résultat,

ces quatre grandes orientations reflètent la volonté de Sénart d'agir en prévention. Ainsi, elles tiennent compte de la mutation des activités délinquantes, des caractéristiques et de l'évolution du territoire.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?