Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

«Notre ambition est de faire de la Seine-et-Marne la première destination touristique francilienne»

le - - Territoires - Infos région

«Notre ambition est de faire  de la Seine-et-Marne la première destination touristique francilienne»
@ DR

Jérôme Guyard est délégué du président du Département, chargé de l'attractivité, et Premier vice-président de Seine-et-Marne Attractivité (SMA). Il veille notamment à la relance de l'activité touristique, particulièrement impactée par la crise sanitaire. Le Département déploie, pour ce faire, un plan de relance ambitieux et cette marque de territoire forte et fédératrice.

Avec la diversité de ses paysages, son offre de loisirs, la richesse de ses équipements sportifs et culturels, son patrimoine exceptionnel et ses espaces naturels, le Département ne manque pas d'atouts. Pour Jérôme Guyard, « on oublie trop souvent que la Seine-et-Marne est le deuxième département français, après Paris, en termes de fréquentation touristique, et le premier département français en termes de patrimoine historique et architectural. Nous avons de grosses locomotives avec Disney, les châteaux de Fontainebleau, de Vaux-le-Vicomte, avec Barbizon, avec la cité médiévale de Provins ou encore la cathédrale de Meaux, mais également avec toute une mosaïque de villages de caractère, d'itinéraires gastronomiques ou culturels, d'espaces de loisirs et de sport, et un circuit incomparable de randonnées pédestres, cyclables ou nautiques… Nous bénéficions à ce titre de 4 400 kilomètres de cours d'eau, de 140 000 hectares de forêts et d'espaces naturels uniques en France ».

Un plan de soutien massif à la filière touristique

Pour booster la fréquentation touristique dès cet été, le Département a voulu favoriser, en priorité, l'ouverture des grands équipements et des bases de loisirs. « Nous avons lancé un plan d'urgence de 700 000 euros pour les aider à rouvrir au plus vite, dans le respect des protocoles sanitaires. »

Il fallait également que les loisirs et la culture soient directement associés à cette relance, comme le souligne Jérôme Guyard : « Nous soutenons des opérateurs privés indépendants, comme les parcs zoologiques, les parcs d'aventure, les parcours de canoë kayak... 600 000 euros leur sont alloués en aides directes. »

Et pour permettre aux offices du tourisme du territoire d'accueillir les touristes dans les meilleures conditions possibles, le Département a mobilisé des fonds pour les accompagner dans cette reprise. Comme le précise le Premier vice-président de SMA, « Nos offices de tourisme sont restés fermés pendant trois mois. Nous venons de leur consacrer 2,5 millions d'euros, concrètement, avec l'achat de séjours, pour les aider à tenir et à éviter tout licenciement. »

Enfin, un soutien spécifique a été apporté aux acteurs de l'Hôtellerie-Restauration, particulièrement touchés par la crise sanitaire : « Nous avons mis en place une aide directe, notamment via le Fonds Résilience régional, pour accompagner l'hôtellerie-restauration qui souffre, elle aussi. Nous mettons tout en œuvre pour qu'il y ait le minimum de casse dans ce secteur, au cours des prochains mois. »

S'adapter aux attentes des franciliens après le confinement

« Pendant le confinement, nous avons réfléchi à toutes les actions que nous pouvions entreprendre pour attirer les Français, les Franciliens, et pourquoi pas les Seine-et-Marnais qui ne connaissent peut-être pas encore tous les trésors de leur département. »

A ce titre, notre plan de relance s'inscrit dans un axe stratégique adapté aux aspirations des citoyens dans le contexte de l'après-crise sanitaire : « Nous misons également sur notre “Plan Vélo” et sur la promotion du “slow tourisme”, cette manière de visiter un territoire en prenant son temps, de façon plus responsable, en s'imprégnant davantage du lieu de visite, de son histoire et de sa culture locale. Tout cela à proximité immédiate de Paris. »

Le Département a également pensé et conçu un passeport touristique distribué aux Seine-et-Marnais pour leur permettre d'être des ambassadeurs de la marque et de faire connaître les nombreux atouts et activités de leur département.

La marque de territoire, une véritable rampe de lancement pour la reprise de l'activité touristique

Le plan de soutien à l'activité touristique du Département a trouvé un bel élan grâce au lancement de sa nouvelle marque de territoire, “Seine-et-Marne, Vivre en Grand !”. Les mesures prises pour la relance ont ainsi été associées à une grande campagne de communication : « Pour cette campagne, nous agissons de concert avec notre agence de promotion des territoires, Seine-et-Marne Attractivité. Chacun dans son secteur, le Département et cette dernière communiquent largement sur l'attractivité de notre département. Là encore, ce sont quelques centaines de milliers d'euros qui sont investis, avec notamment de l'affichage dans le métro parisien. Il y a vraiment un gros travail qui a été fait. »

Opération “Le repos des héros”

« Le Département a décidé d'offrir aux personnels soignants et à leurs familles des séjours gratuits dans les territoires. Nous avons ainsi investi 100 000 euros, directement sur les sites, en achetant des entrées au tarif de groupes – et non pas à prix réduits –, pour les aider à redémarrer. Randonnées, visites de parcs zoologiques, nuits d'hôtels… Toutes ces activités vont être proposées gratuitement à nos “héros du Covid” à travers un jeu-concours national, pour les remercier et leur faire découvrir le département.




Jean-Paul VIART
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer