Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Noisiel : Stéphane Bern conquis par le site de la chocolaterie

le - - Territoires - Infos région

Noisiel : Stéphane Bern conquis par le site de la chocolaterie
@MSM

Le chef de la Mission patrimoine s'est rendu dernièrement à Noisiel pour apporter son soutien au projet de réfection de la toiture des anciens réfectoires de la chocolaterie Menier.

« C'est important pour moi d'aller voir les sites de la mission. Il s'agit d'un lieu du patrimoine ouvrier que l'on rend aux habitants ». Après sa sélection par la Mission patrimoine il y a un an, le site des anciens réfectoires de la chocolaterie Menier a reçu la visite de son bienfaiteur-en-chef, Stéphane Bern. Bâtis par les industriels Menier à proximité de leur chocolaterie à la fin du xixe siècle, ces bâtiments, situés au cœur de la cité ouvrière, forment en effet un ensemble essentiel du patrimoine communal de Noisiel.

Acquis par la commune après le départ des Menier, les réfectoires ont conservé une vocation socio-culturelle. L'ensemble est inscrit depuis 1986 à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques pour ses façades et ses toitures, à l'instar de plusieurs édifices Menier de la cité ouvrière, de l'usine et de la ferme du Buisson.

Mais ce témoignage de l'ambitieux projet social des industriels chocolatiers a souffert des intempéries. D'où la nécessité de récolter des fonds pour restaurer les charpentes et les couvertures, notamment en « restituant la couverture d'origine du pavillon central en tuiles mécaniques vernissées et ses élégants lanterneaux ».

Le projet porté par la Ville ? « Faire des réfectoires un équipement de proximité convivial, offrant des espaces agréables aux associations et comprenant des espaces dédiés aux événements culturels et touristiques municipaux ». Sur une somme évaluée à près de 800 000 euros, les dons et subventions représentent déjà 140 000 euros.

Un moulin comme point de départ

Fondée par la dynastie Menier à Noisiel, l'usine était à l'origine formée par un simple Moulin, conçu par l'architecte Jules Saulnier et connu pour être l'un des premiers bâtiments au monde à structure métallique apparente, comme l'a rappelé Vincent Eblé, sénateur de Seine-et-Marne. Stéphane Bern ne s'y est d'ailleurs pas trompé, qualifiant son guide d'un jour de « récitant extraordinaire ».

Transformé en un véritable empire du chocolat au fil du temps, le site a vu ses innovations récompensées lors de plusieurs expositions universelles. Il est également reconnu comme la première chocolaterie au monde en 1898. C'est en 1996 qu'il a été acquis par Nestlé France. L'entreprise ayant décidé de déménager à Issy-les-Moulineaux, le site sera transformé en une Cité du goût, avec un potentiel de 350 000 visiteurs par an. « Vous devriez faire venir ici le Salon du chocolat, un endroit incroyable, on y trouve les chocolats du monde entier ! », a suggéré Stéphane Bern, visiblement inspiré par sa visite.

« J'ai aussi une affection pour le patrimoine industriel et ouvrier, pas seulement pour les églises et les châteaux ! », a-t-il finalement tenu à préciser, avant d'ajouter qu'il avait « adoré sa visite » et comptait bien « revenir lors de l'inauguration ».




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer