AccueilÉconomieVie des entreprisesNoblet vise 0 % de rejet carbone en 2026
entreprise

Noblet vise 0 % de rejet carbone en 2026

Basé à Serris et à Poincy, le groupe industriel de location de camions et d’engins de chantier espère éliminer ses émissions de CO2 d’ici quatre ans.
Noblet vise 0 % de rejet carbone en 2026
© Noblet

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Depuis 40 ans, l’entreprise seine-et-marnaise Noblet (140 salariés) s’est imposée dans le paysage du BTP, au point de devenir un leader dans son secteur d’activité. Dans le même temps, forte de ses différentes certifications en termes d’environnement, de santé et de sécurité au travail (ISO 9001, 14001 et 45001), elle cherche à maîtriser son empreinte carbone.

Pour l’année 2021, les résultats ont dépassé les espérances du groupe. Celui-ci a concentré son périmètre de calcul sur la consommation en carburant de ses deux principales familles de véhicules (camions, engins, voitures commerciales et voitures de fonction d’un côté et voitures personnelles des chauffeurs et salariés pour leurs trajets domicile-travail de l’autre). Alors que l’empreinte environnementale du groupe s’était déjà allégée depuis 2015 (38 % de baisse en moyenne), l’impact des efforts fournis s’est traduit, cette fois-ci, par une baisse de 42 %.

Comment l’entreprise de Serris s’y est-elle prise pour réduire aussi nettement son empreinte carbone ? Ses efforts ont porté essentiellement sur quatre actions : l’investissement sur le gaz, le déploiement d’un nouveau site en biodiesel, la poursuite des travaux sur l’écoconduite et l’augmentation de la flotte de véhicules électriques dits “légers” (80 % de la totalité des véhicules de cette gamme).

Cette action s’est poursuivie cette année suite à l’acquisition de Bour, une entreprise qui était équipée de grues mobiles très énergivores (90 litres/100 km). À l’issue d’une étude du parc, le biodiesel a été ainsi introduit chez la grande majorité des véhicules du groupe et le premier camion exclusivement biodiesel a été livré en juin. De quoi réjouir Laurent Galle, le président de Noblet, très sensible aux questions environnementales. Mais ce dernier ne compte pas en rester là. « Notre objectif est de parvenir à 0 % de rejets carbonés autour de 2026. Aujourd’hui, ce bilan positif se traduit dans le regard de nos clients, mais aussi auprès de notre personnel. L’impact est fort également en termes de marketing et de commerce », se félicite le chef d’entreprise.

Dernier détail qui est loin d’être anecdotique : Noblet favorise la pousse d’arbres avec 6 250 plantations en dix ans. Une manière de compenser la combustion des 100 000 litres de gasoil brûlés chaque année par ses engins.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 04 février 2023

Journal du04 février 2023

Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?