AccueilInfos régionNe pas jouer avec notre sécurité !

Ne pas jouer avec notre sécurité !

Patrick Septiers, président du conseil départemental de Seine-et-Marne, s'interroge sur les fondements de la réforme et l'investissement à venir des services de l'Etat.
Ne pas jouer avec notre sécurité !
@ DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

Alors que se profilent des projets de réorganisation des services de police nationale en Seine-et-Marne, à l'instar du regroupement annoncé des commissariats de Montereau, Moret, Nemours et Fontainebleau, du rapatriement du service police secours de Savigny-le-Temple à Moissy-Cramayel ou encore du déplacement du service d'ordre public et de soutien de Vaux-le-Pénil à Dammarie et de ce dernier à Melun, le Président du Département Patrick Septiers s'interroge sur les fondements de cette réforme et l'investissement à venir des services de l'Etat.

« A l'heure où nos élus, nos fonctionnaires de police et bon nombre de citoyens se mobilisent, je reste perplexe sur le sens de cette réforme. Quelle est la finalité de cette restructuration ? La recentralisation et le regroupement vont-ils réellement dans le sens d'une amélioration de la police du quotidien ?

A l'heure où les Seine-Marnais s'inquiètent de la recrudescence des incivilités et pointent du doigt le sentiment d'insécurité dans de nombreux territoires, il semble que l'îlotage et la police de proximité constituent plus que jamais des solutions de bon sens. Le regroupement des forces de police dans quelques commissariats seulement, n'augure rien de bon. La sûreté des Seine-et-Marnais mérite mieux !

L'Etat doit prendre la mesure des besoins. Par exemple, Le Département contribuera financièrement à la rénovation du centre opérationnel départemental (qui n'est pas de sa compétence). Qu'en sera-t-il de l'Etat, dont c'est la compétence ?

La sécurité des Seine-et-Marnaises et des Seine-et-Marnais est notre priorité », déclare Patrick Septiers.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?