AccueilTerritoiresCollectivitéMontereau adopte le bouclier de sécurité
Collectivités

Montereau adopte le bouclier de sécurité

La commune de Montereau-Fault-Yonne a signé une convention de coopération avec le Département relative aux interventions des forces de police sur le site de la Maison des Solidarités.
James Chéron, le maire de Montereau-Fault-Yonne (à gauche), et Jean-François Parigi, le président du Département de Seine-et-Marne, ont signé une convention dans le cadre du déploiement du bouclier de sécurité dans le département.
© DR - James Chéron, le maire de Montereau-Fault-Yonne (à gauche), et Jean-François Parigi, le président du Département de Seine-et-Marne, ont signé une convention dans le cadre du déploiement du bouclier de sécurité dans le département.

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Dans le cadre de son bouclier de sécurité, le Département de Seine-et-Marne souhaite renforcer la sécurité de ses agents travaillant dans des établissements recevant du public face au risque d’agressions verbale et physique auxquelles ils sont exposés. Ce risque est prioritairement identifié au sein des Maisons départementales des solidarités (MDS) qui accueillent quotidiennement du public souvent en grande difficulté.

Une convention a donc été signée avec la ville de Montereau et son maire (LR) James Chéron à l’occasion du 60e congrès des maires deSeine-et-Marne qui s’est tenu le 30 septembre à Dammarie-les-Lys. L’objectif de ce dispositif est de mettre en place une procédure d’alerte vers la police municipale en cas de risque immédiat pour les agents de la ville. Un “kit de détresse“ sera ainsi installé à l’accueil de la MDS, afin d’alerter la police municipale et de faciliter une intervention proportionnée.

1,5 millions d’euros investis

Le Département a décidé d’implanter son bouclier de sécurité partout sur le territoire : sécurisation des collèges avec la brigade des médiateurs, soutien à l’équipement des polices municipale et intercommunale et au déploiement de la vidéoprotection et création d’un centre de supervision départemental.

Au total, ce sont 1, 5 millions d’euros qui ont été investis pour accompagner chaque commune dans le déploiement de la vidéoprotection et d’équipements de sécurité. 81 dossiers ont été proposés en commission permanente pour un montant total de subventions attribuées de 1 250 000 euros.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 05 novembre 2022

Journal du05 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?