AccueilVie des entreprisesMontereau accueille la nouvelle maroquinerie d'Hermès

Montereau accueille la nouvelle maroquinerie d'Hermès

Deux ans après la pose de la première pierre au sein de la zone d'activités du Confluent, l'atelier du géant du luxe est achevé.
Montereau accueille la nouvelle maroquinerie d'Hermès

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

L'inauguration du nouvel atelier de maroquinerie d'Hermès s'est déroulée le 17 juin en présence de Guillaume de Seynes, son directeur général et descendant du fondateur de la célèbre marque de luxe. Ce site de 6 800 m2 emploiera, à terme, 260 artisans et sera consacré principalement à la confection de sacs à main et de ceintures. C'est la suite logique d'une idylle entre la municipalité monterelaise et Hermès qui a commencé il y a déjà 25 ans.

L'un des leaders mondiaux du luxe (fondé en 1837) s'est, en effet, implanté à Montereau en 1996 à l'occasion du rachat de la tannerie Gordon-Choisy. Les liens unissant l'entreprise et la commune sont devenus tellement forts qu'Hermès a décidé d'acquérir les sept hectares de friche industrielle laissés libres par Butagaz pour les transformer en atelier de confection. L'objectif des dirigeants d'Hermès est de rapprocher deux métiers complémentaires, ceux de tanneur et de maroquinier. Cinq années plus tard, le projet est donc devenu réalité.

Parallèlement, le géant du luxe va mener une stratégie de recrutement et de formation en étroite collaboration avec plusieurs partenaires locaux comme Pôle emploi, le GRETA (Groupement d'établissements publics locaux d'enseignement) et le lycée Flora Tristan de Montereau. ‘'L'apprentissage d'un métier, la valorisation de la formation par un diplôme d'Etat, la polyvalence et l'employabilité garantissent la création d'emplois de qualité pérennes'', souligne-t-on chez Hermès. À terme, ce sont 260 emplois qui vont être créés. 170 recrutements ont déjà été actés (dont 120 artisans) et 30 embauches supplémentaires auront lieu tous les six mois.

Du côté de la mairie monterelaise, on se félicite également de cette collaboration fructueuse. « Hermès à Montereau, c'est une réussite dans l'implication et l'implantation territoriale, juge James Chéron, le premier édile de la ville. C'est l'illustration même de la ‘'tradinnovation'', c'est-à-dire le respect des traditions et l'innovation pour être toujours en adéquation avec le monde. Nous sommes fiers d'accueillir Hermès ! »


Yves Jégo (à gauche) et James Chéron, l'ancien et le nouveau maires de Montereau, entourent Guillaume de Seynes, le directeur général d'Hermès, lors de l'inauguration du nouvel atelier de confection de la marque de luxe. © François Coquerel - Hermès

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?