AccueilÉconomieVie des entreprisesMondial Relay voit grand à Réau
Logistique

Mondial Relay voit grand à Réau

Le 12 mai, l’entreprise Mondial Relay a inauguré officiellement la plus grande plateforme d’Europe de tri de colis à Réau, au sein du Parc de l’A5.
Mondial Relay voit grand à Réau
© Mondial Relay

ÉconomieVie des entreprises Publié le , Clémence Viola

Le leader de la livraison hors domicile marque ainsi nettement son implantation en Île-de-France et plus particulièrement sur le territoire seine-et-marnais. Son bâtiment de 13 500 m2 va contribuer au rayonnement économique local et territorial.

C’est le plus grand hub d’Europe, mais aussi la dernière parcelle logistique commercialisée du Parc de l’A5 situé à Réau et sur le territoire de la Communauté d’agglomération Grand Paris Sud (GPS). Mondial Relay, leader de la livraison hors domicile, vient d’inaugurer son dernier “bijou”, mais il tourne déjà à plein régime depuis novembre dernier.

Une conception sur-mesure

Le bâtiment de messagerie de 13 500 m2 a rejoint ses voisins Coca Cola, Scadif, Sarenza et bien d’autres, dans le parc logistique de 190 hectares. « Le principal objectif du site était d’apporter une activité logistique complémentaire à celles déjà en place », affirme Alain Auzet, maire (LR) de Réau. En collaboration avec l’Établissement public d’aménagement (EPA) de Sénart et le groupe immobilier Barjane, Mondial Relay s’est offert une plateforme logistique remarquable et à la pointe de la technologie. Le projet présente une halle logistique de plus de 12 000 m2, ainsi que 1 500 m2 d’espaces de bureaux et de locaux sociaux, mais aussi 600 m2 d’espaces verts. Les 96 quais poids lourds et 41 portes de véhicules utilitaires légers permettent à Mondial Relay de gérer ses flux en triant jusqu’à 400 000 colis par jour. Après avoir mécanisé toutes ses agences régionales et inauguré son hub de Saint-Priest (Rhône) en 2019, Mondial Relay avait à cœur de renforcer sa présence en Île-de-France avec un bâtiment dernière génération et ultra-performant. L’objectif était d’en faire une passerelle stratégique entre les hubs de Lille et de Lyon. En effet, sa machine principale, conçue au Danemark, est capable de trier entre 12 000 et 24 000 colis à l’heure et permet aussi un recyclage en temps réel des colis qui disposent d’un défaut de lecture de codes-barres. De quoi optimiser des délais de livraisons rapides.

© MSM/Clémence Viola

Un acteur incontournable du territoire

Situé à l’embranchement des autoroutes A5a et A5b, à proximité immédiate de la Francilienne (RN104), à environ 45 minutes de Paris et 30 minutes de l’aéroport d’Orly, le parc de l’A5 constitue un site de premier choix. Mondial Relay y voit un véritable pôle économique régional. En effet, le parc pourrait accueillir, à terme, plus de 2 600 emplois. « Ce projet met une nouvelle fois en lumière la forte attractivité de notre territoire auprès d’acteurs qui ont de fortes préoccupations environnementales et une volonté d’aménager de façon responsable », explique Aude Debreil, directrice de l’EPA Sénart. Et ce territoire, qui se développe de plus en plus, tient à conserver son identité, selon Michel Bisson, président de Grand Paris Sud : « Accompagner la logistique, c’est arriver à dédier des parcs d’activités qui sont très bien situés, mais aussi à travers une identité et une consistance propre au développement économique du territoire. » Cette implantation a également permis de générer plus de 250 emplois, en comptant le transfert de l’agence de Lieusaint, puis de nouveaux recrutements en CDI. Avec l’ouverture de cette nouvelle plateforme, Mondial Relay renforce ses services de livraison sur tous les plans (local, régional et national). Le leader de la livraison hors domicile pourra alors effectuer la distribution de plus de 1 100 Points Relais et Lockers en ÎIe-de-France et connectera chaque jour les 26 agences de France réunissant plus de 1 200 collaborateurs. Mais cette activité possède également une dimension internationale en distribuant dans les différents pays du groupe polonais In Post (propriétaire de Mondial Relay), à savoir la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, l’Espagne, le Portugal, l’Italie et bientôt la Pologne.

Un engagement écologique et social

Le projet de ce nouveau hub repose en grande partie sur sa dimension écologique et ce, dès sa construction qui se veut décarbonée, avec un chantier ayant un faible impact environnemental. Visant les certifications BREEAM Very Good et BiodlverCity, le projet s’inscrit dans une stratégie en matière de développement de la biodiversité et d’économie d’énergie et de ressources. Les futurs 6 000 m2 d’espaces verts comprendront un lieu de développement de la faune et de la flore, situé à l’écart de l’effervescence de l’activité de traitement des colis. Celui-ci regroupera un bassin de rétention des eaux pluviales, des refuges pour la faune, ainsi que des bornes de sensibilisation à la préservation de l’environnement. Les bureaux seront équipés de toitures végétalisées, propices au développement de la biodiversité et permettant une infiltration des eaux sur la toiture, tout en améliorant la thermique et l’acoustique du site. Au cœur du hub, ce sont des appareils hydro-économes, des bornes de recharge électrique et un éclairage LED généralisé qui permettent de réduire les consommations d’énergie du bâtiment. Ce dernier va accueillir une centrale photovoltaïque à la fin de ce mois d’une puissance d’environ 500 kWc, l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 267 personnes. Une prouesse selon Julie Barlatier-Prieuret, directrice générale de Barjane : « Ce bâtiment confirme une nouvelle fois qu’il est possible de conjuguer développement économique et performance environnementale ». Aussi, le chargement en vrac des camions permet d’augmenter la densité du nombre de colis par camion et de réduire le nombre de véhicules au départ du site. Mais Mondial Relay tient à souligner son attachement au bien-être de ses employés, avec des machines qui minimisent la pénibilité des opérations, mais aussi une proximité entre collaborateurs de différentes hiérarchies, en passant par le tutoiement et l’échange ou encore la maximisation de la lumière naturelle avec de nombreuses ouvertures vers l’extérieur. Enfin, une passerelle couverte entre les bureaux et la halle permet de garantir la sécurité des usagers du site en séparant les flux piétons et routiers. « Une approche qui se veut résolument écologique et sociale », conclut Michel Bisson.

« L’expérience client est au cœur de notre stratégie »

Quentin Benault, directeur général de Mondial Relay France

« Notre activité connaît une forte croissance depuis plusieurs années. Beaucoup d’acteurs du e-commerce se trouvant en région parisienne, il nous a semblé évident d’implanter un hub au sud de Paris. Celui de Réau est un site dernière génération qui va nous permettre de poursuivre notre croissance. Aujourd’hui, nous avons 12 000 points relais en France et 700 Lockers. En 2021, nous avons livré plus de 140 millions de colis en France pour un chiffre d’affaires d’environ 400 millions d’euros. Nous avons l’ambition de devenir le leader de la livraison hors domicile en Europe et en France, car nous sommes convaincus que ce type de livraison va continuer à croître dans le futur. L’expérience client est au cœur de notre stratégie. Elle passe par l’investissement dans des bâtiments comme le hub de Réau, qui est notre premier hub agence. Sa dimension internationale permet à tous les e-commerçants franciliens d’apporter leurs colis sur site, afin que nous puissions les distribuer dans les différents pays où notre groupe est présent, grâce à un réseau de plus de 20 000 points relais et de 17 000 lockers. Cette année, notre ambition est de desservir plus de 1 100 points relais et lockers en Île-de-France. Ce bâtiment va nous permettre de réduire fortement les délais de livraison. Mais au-delà de la performance de l’entreprise, nous nous préoccupons de l’épanouissement de nos collaborateurs, du respect de l’environnement et de notre ancrage territorial.

CHIFFRES

400 000 colis : c’est le nombre de colis triés par jour, objectif que s’est fixé le site de Réau dans un futur proche. Actuellement, 250 000 colis sont triés quotidiennement en période dite “de basse activité”.

13 500 m2 : la messagerie est composée d’une halle logistique de plus de 12 000 m2 et d’espaces bureaux et de locaux sociaux de 1 500 m2.

6 000 m2: cette superficie comprend un espace de développement de la faune et de la flore avec des refuges, un bassin de rétention d’eaux pluviales (prochainement), ainsi que des bornes de sensibilisation à la préservation de la nature.

250 emplois : les salariés de l’agence de Lieusaint ont été transférés sur le site de Réau, dont l’ouverture a généré une centaine de nouveaux emplois.

96 quais poids lourds : les camions bénéficient d’un chargement “en vrac” qui permet d’augmenter le nombre de colis à l’intérieur du camion. Cette technique produit moins de CO2 par colis et réduit ainsi l’empreinte carbone des camions.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 juillet 2022

Journal du02 juillet 2022

Journal du 25 juin 2022

Journal du25 juin 2022

Journal du 18 juin 2022

Journal du18 juin 2022

Journal du 11 juin 2022

Journal du11 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?