Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Melun val de seine - LOUIS VOGEL « Nous voulons promouvoir les outils de formation qualifiante »

le - - Territoires - Infos région

Melun val de seine - LOUIS VOGEL « Nous voulons promouvoir les outils de formation qualifiante »
© DR

Pour le maire de Melun, président de la Communauté d'Agglomération Melun Val de Seine, la formation est une priorité. L'objectif de Louis Vogel est aujourd'hui de « renforcer l'offre sur le territoire, pour tous les publics et tous les niveaux ». Cette action est notamment illustrée par un centre de formation aux métiers de la maintenance mécanique à, Vaux-le-Pénil, et la création d'un centre de ressources et de formation à Villaroche.

A travers le Sympav, des formations spécifiques sont proposées, actuellement dans le domaine de l'usinage aéronautique. Quelle est l'action de la Ville de Melun et de la Communauté d'agglomération sur ce volet formation en lien avec les activités phares du territoire ?

Lorsque nous avons signé le 20 mars 2017 avec la Communauté d'agglomération Melun Val de Seine, le Département de Seine-et-Marne et l'Etat, le Contrat d'intérêt national, nous nous sommes engagés sur la nécessité de mettre au cœur du contrat l'objectif de renforcement de l'offre de formation sur le territoire, pour tous les publics et tous les niveaux.

En effet, la formation est le vecteur qui donne aux individus le bagage de connaissances et le savoir-faire indispensable pour exercer pleinement leur citoyenneté et accéder à un métier épanouissant. Elle répond donc à des enjeux de justice sociale, en luttant contre les inégalités, et d'efficacité économique.

Pour répondre aux besoins de l'ensemble de ses habitants, la Communauté d'agglomération Melun Val de Seine a donc choisi de promouvoir les outils de formation continue et professionnelle qualifiante, en partenariat avec les filières économiques structurantes du territoire. L'existence d'un centre de formation aux métiers de la maintenance mécanique et d'un tissu d'entreprises de ce secteur à Vaux-le-Pénil est un exemple parmi d'autres de synergies possibles, qui a été étendu à l'aéronautique, avec la création d'un centre de ressources et de formation à Villaroche.

Le premier objectif de cette structure, placée au services des entreprises, est de faciliter, au sein de Paris-Villaroche la mutualisation de moyens matériels et de formation adaptés pour accompagner le passage de la conception au développement de leurs innovations. L'enjeu de mise en relation et d'animation de ce réseau est particulièrement important pour les petites entreprises de l'aéronautique pour préserver les emplois et les compétences internes, mais également de permettre le développement économique du site à travers la possibilité de recruter leur personnel. En effet, la compétitivité de la filière, même si elle tend vers l'automatisation, reste fortement dépendante de la qualité de sa main d'œuvre, ressource stratégique.

Le deuxième objectif de ce pôle de ressources est de produire, à terme, des partages de ressources humaines et de savoir-faire ; un courant d'innovations durable et pérenne passant par un développement certain des petites entreprises à des entreprises de taille intermédiaire. Il faut également anticiper une baisse nette des emplois peu qualifiés dans les secteurs industriels connexes à l'aéronautique (mécanique, électronique, métallurgie) à l'horizon 2030, et il devient prioritaire de participer activement à une montée en compétence de la main d'œuvre de la filière. Ce projet, porté par le Sympav, a été rendu possible financièrement par le soutien de la Communauté d'agglomération qui l'a introduit dans le dispositif européen des Investissements territoriaux intégrés (ITI) pour lequel l'agglomération melunaise a été retenue.

Le lancement d'autres types de formation est-il prévu dans les mois qui viennent ?

Grâce à l'EOGN et à l'antenne de l'université Paris II Panthéon-Assas, le territoire contribue déjà significativement à la dynamique régionale en matière d'enseignement supérieur, qui fait de la région-capitale un des principaux pôles mondiaux du savoir.

Ainsi, l'Université Paris II Panthéon Assas accueille à Melun 2 300 étudiants en première, deuxième et troisième années de droit, d'économie-gestion et d'AES en plein centre-ville sur l'Île Saint-Etienne.

L'Institut de droit et d'économie de Melun a été créé en 1987 dans le cadre d'un partenariat entre les collectivités territoriales (Ville de Melun à l'origine puis aujourd'hui Communauté d'agglomération de Melun Val de Seine) et l'université Panthéon-Assas. A ce titre, la CAMVS et la Ville de Melun mettent à disposition de l'Université des locaux aux qualités reconnues et souvent inégalées dans le monde universitaire, tous situés sur l'Île Saint-Etienne au cœur de Melun. L'agglomération contribue également au développement universitaire en versant à Paris II une subvention de 487 000 euros au titre de 2019, approuvée par le conseil communautaire lundi 18 février, permettant d'accueillir plus d'étudiants et de nouvelles formations. En outre, au-delà de l'université, l'offre d'enseignement supérieur s'étend à diverses sections de BTS techniques ou tertiaires et aux classes préparatoires littéraires, économie-commerce ou scientifiques offertes par le Lycée Jacques Amyot. On estime au total que 4 200 étudiants sont engagés dans un cycle d'études supérieures à Melun Val de Seine.

Les signataires du CIN sont convenus de compléter cette offre afin de conforter le positionnement de l'agglomération comme pôle universitaire majeur du Sud-Est francilien. Les filières droit-économie-gestion doivent continuer à se développer et de nouvelles offres scientifiques et technologiques doivent être proposées en partenariat avec des universités ou écoles parisiennes, mais aussi dans d'autres domaines restant à définir. Des recherches sont en cours sur ce point.

Un premier lieu d'accueil est d'ores et déjà identifié et a été aménagé par la Communauté d'Agglomération sur un plateau de 1 500 m² de tour Gallieni, face à la gare de Melun. Il accueillera dans les prochains mois des étudiants de la faculté de Médecine de l'Université Paris-Est Créteil (U-PEC / Paris XII).

Pourriez-vous nous donner quelques précisions sur l'ouverture en fin d'année d'un nouvel IMA à Melun ?

La création de cet IMA est une excellente nouvelle pour le territoire. Il vient compléter notre offre déjà riche de formations et son activité est en totale adéquation avec une de grandes priorités que je porte depuis le début de mon mandat de président de la Communauté d'agglomération Melun Val de Seine : le développement universitaire. Tout en remerciant la présidente et les administrateurs, nous ne pouvons que nous en féliciter. Encore une bonne nouvelle pour le territoire.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer