Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Melun : Jean-Marc Mormeck invite des jeunes à « vivre leurs rêves »

le - - Territoires - Infos région

Melun :  Jean-Marc Mormeck invite des jeunes à « vivre leurs rêves »
© DR

Invité par l'association Fidamuris dans le cadre du Mois de l'entreprenariat dans les quartiers d'Île-de-France, le délégué interministériel à l'Egalité des chances des Français d'Outre-mer s'est efforcé de galvaniser des élèves du collège des Capucins.

« Il faut vivre ses rêves et pas rêver sa vie ». C'est en substance le message que Jean-Marc Mormeck a souhaité délivrer à des élèves de 3e et de 4e du collège des Capucins pour le « Mois de l'entrepreneuriat dans les quartiers d'Île-de-France. « Invité par l'association Fidamuris, le champion du monde de boxe intervenait au sein de cet établissement classé en réseau d'éducation prioritaire pour le compte de l'association 100 000 entrepreneurs.

« Quels sont vos rêves ? », demande le délégué interministériel. « Footballeur » revient souvent du côté des garçons. « Et l'école là dedans ?, qui souhaite devenir avocat, médecin ? […] Et les filles, je ne les ai pas entendues ? ». Les noms de métiers fusent finalement, tels que psychiatre, psychologue, avocat et médecin.

Jean-Marc Mormeck poursuit sur son parcours : « Etant jeune, je disais à mes proches que je voulais devenir champion, on me disait « tu rêves ». […] Très confiant avant mon premier match amateur, j'ai pourtant perdu. Je me suis relevé et j'ai travaillé encore plus fort », explique-t-il, cherchant à motiver une assemblée à l'écoute. « Si moi je l'ai fait, on peut tous le faire ».

« Est-ce que vous avez des gardes du corps ? », demande un jeune, déclenchant des sourires dans la salle. Et Jean-Marc Mormeck de répondre : « quand on fait un sport de combat, on a plus besoin de combattre, on arrive toujours à discuter ».

Un champion entré au Gouvernement

Né à Point-à-Pitre, Jean-Marc Mormeck a passé son enfance à Bobigny. La fonction de délégué interministériel à l'Egalité des chances des Français d'Outre-mer s'est donc naturellement imposée à lui, une fois sa carrière sportive terminée et ses six titres remportés. « Avant, je me battais pour moi. Aujourd'hui j'ai envie de me battre pour les autres », explique-t-il aux élèves désireux de comprendre pourquoi le sextuple champion a désormais choisi cette voie. « Quand on sort de banlieue, on n'a pas toujours de réseau et on ne sait pas où aller pour trouver une formation ou un stage ».

Et Jean-Marc Mormeck de conclure : « c'est possible d'y arriver, même si l'on vient des quartiers. Il faudra peut-être travailler un peu plus et se donner les moyens nécessaires. Mais il faut le faire, au risque de se dire ensuite que c'est trop tard ».

L'association 100 000 entrepreneurs

Cette structure fondée en 2007 s'est donnée pour objectif
de transmettre la culture et l'envie d'entreprendre aux jeunes de 13 à 25 ans, au moyen de témoignages d'entrepreneurs. Les jeunes issus de quartiers défavorisés sont la cible prioritaire de 100 000 entrepreneurs, qui leur réserve 35 % de ses interventions. Les plus jeunes d'entre eux assistent plutôt à des témoignages de parcours de vie inspirants, tandis que les lycéens et les étudiants découvrent le parcours d'entrepreneurs.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer