AccueilActualitéSociétéMeaux : Un individu interné après foncé en voiture sur la mosquée
Démence

Meaux : Un individu interné après foncé en voiture sur la mosquée

Le tribunal de Meaux n’a pas retenu un acte de terrorisme, mais a évoqué une crise de démence.
Meaux : Un individu interné après foncé en voiture sur la mosquée
© DR

ActualitéSociété Publié le ,

Un homme de 37 ans a endommagé deux portes de la mosquée Al-Badr de Meaux avec la voiture de son ex-compagne le 26 février. Interpellé dans la soirée dans un foyer surveillé de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) et examiné par un psychiatre, il souffrirait de troubles psychologiques et a été placé en unité psychiatrique. Connu défavorablement des services de police, il avait été condamné en novembre dernier pour violences conjugales. La mosquée a pu ouvrir dès le lendemain, mais le rez-de-chaussée est resté fermé provisoirement.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?