AccueilCollectivitéMeaux se veut toujours plus verte

Meaux se veut toujours plus verte

« Il y a une priorisation massive sur le développement durable et l'écologie sur le Pays de Meaux ». Lors de sa traditionnelle conférence de presse de rentrée, le maire de Meaux, Jean-François Copé, est revenu sur les projets de « verdissement » en cours.
Meaux se veut toujours plus verte
@ MSM

TerritoiresCollectivité Publié le ,

« Le plan de végétalisation lancé par la municipalité consiste en un renforcement systématique de la présence végétale en milieu urbain », a expliqué Jean-François Copé. D'un coût de quelque 250 000 euros, ce plan prévoit l'aménagement d'une quinzaine de « points végétalisés » dans la ville. Jean-François Copé a notamment cité le quai Victor Hugo (nouveaux bacs plantés), le projet de création d'une esplanade piétonne et végétalisée devant l'hôtel de ville (« comme autrefois »), mais aussi la requalification du jardin Bossuet, qui poursuit l'objectif de « mettre en avant ce joyau afin qu'il conserve la tradition des jardins à la française réalisés par Le Nôtre ». Quelque 200 nouveaux arbres ont par ailleurs été plantés cette année.

Le plan végétalisation, c'est aussi le label « quatre fleurs », pour lequel le jury des Villes et villages fleuris a récemment visité la cité meldoise. « Cela nous engage à un très haut niveau de qualité environnementale », a indiqué le maire de Meaux, avant d'évoquer la « Fleur d'or », qui oblige à un « plus haut niveau » d'exigence encore. Dans la même veine, Meaux a « changé ses méthodes de travail » pour planter des espèces « en adéquation avec le sol et le climat », faire des économies d'eau, mais aussi ne plus utiliser de produits phytosanitaires.

Connecter les quartiers nord

Du point de vue des transports, le plan “Meaux à vélo 2020” doit permettre, pour sa deuxième année, de connecter les quartiers nord de la ville. Le réseau atteindra près de 45 km à son achèvement. « Aucune voie de circulation automobile n'est supprimée », a tenu à assurer l'édile. Une offre de services autour du vélo a été construite parallèlement pour accompagner ce mouvement, comprenant l'installation depuis un an de la boutique Les vélos meldois, d'un espace parking sécurisé Véligo (installé par IDF Mobilités), ou encore un service de location de vélos à assistance électrique aux bureaux de Poste de Meaux-quai Jacques Prévert et de Mareuil-les-Meaux.

Expliquant croire « beaucoup aux exemples concrets » concernant le troisième volet relatif aux énergies, Jean-François Copé a rappelé l'inauguration à venir du plus important parc photovoltaïque d'Île-de-France, entre le canal de l'Ourcq et la Marne. Avec une production annuelle de 17,3 GWh, l'installation devrait permettre d'alimenter en électricité environ 7 250 personnes, chauffage inclus. La ville a également obtenu le label Ecoréseau de chaleur 2018 et étudie la mise en place d'une microcentrale hydroélectrique dans l'emprise du futur barrage sur la Marne, ainsi que l'implantation d'une nouvelle unité de méthanisation à Chauconin-Neufmontiers et Menthyon.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?