AccueilCollectivitéMeaux-Roissy : du GIP au pôle métropolitain

Meaux-Roissy : du GIP au pôle métropolitain

Les quatre intercommunalités déjà constituées en GIP ont annoncé, lors du SIMI, vouloir renforcer leurs liens et développer un projet de territoire commun.
Meaux-Roissy : du GIP au pôle métropolitain
@ DR

TerritoiresCollectivité Publié le ,

C'est avec l'objectif de faire « face aux enjeux et défis posés par l'émergence rapide du Grand Paris » et à la mise au ban de la grande couronne parisienne qu'avait dans un premier temps été constitué ce GIP inter-scot en novembre dernier.

Les élus des quatre agglomérations de Roissy-Pays de France, du Pays de Meaux, de Plaines et Monts de France, du Pays de l'Ourcq et du Conseil Départemental du 77, sur proposition de leurs présidents respectifs, Patrick Renaud, Jean-François Copé, Jean-Louis Durand, Pierre Eelbode et Patrick Septiers, ont décidé de renforcer encore leurs liens pour « bâtir un projet de territoire d'envergure ».

Ce pôle métropolitain, qui verra le jour après les élections municipales de 2020, s'étendra donc sur les deux départements du Val d'Oise et de la Seine-et-Marne. Les axes de travail sont nombreux : le développement économique et l'emploi, les transports, le logement, l'enseignement supérieur et la formation – notamment autour de l'aéronautique – et le développement durable. Le territoire regroupera, au total, 106 communes et 500 000 habitants.

Peser dans l'arène francilienne

Le pôle métropolitain aura pour rôle de « créer des synergies encore plus fortes entre les agglomérations qui s'inscrivent dans une cohérence territoriale et industrielle ». Les quatre territoires ainsi réunis projettent de devenir un « pôle économique incontournable autour de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle et un partenaire de poids de l'Etat ».

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?