AccueilTerritoiresInfos régionMeaux poursuit son action en faveur de l'attractivité

Meaux poursuit son action en faveur de l'attractivité

Le maire de Meaux, Jean-François Copé, a annoncé dernièrement vouloir poursuivre le travail déjà entamé, notamment concernant la redynamisation des commerces et l'accès au haut débit.
Meaux poursuit son action en faveur de l'attractivité
© DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

« Il existe un contraste entre certains commentaires pessimistes concernant les difficultés des centres-villes et la réalité à Meaux ».
Jean-François Copé s'est montré rassurant lors de sa dernière conférence de presse à l'évocation des « commerces des cœurs de ville ». Si le taux de vacance en France est passé de 9,3 à 11,7 % sur les trois dernières années, il a diminué à Meaux pour passer de 14 à 11 %.
« En 2017, Meaux a connu 77 ouvertures de commerces de tout type, dont 50 en centre-ville », a annoncé l'édile, précisant que de nouvelles ouvertures étaient programmées. Bistrots, remise en forme, prête-à-porter, ou encore brocante ont ouverts leurs portes l'an passé.

Les animations (Meaux en pleine nuit, Apéro-concerts…) mais aussi l'amélioration de l'accessibilité du centre-ville seraient notamment à l'origine de ces chiffres positifs. Ce mouvement se poursuit, avec la rue du Grand Cerf, qui sera « totalement rénovée pour l'été » et inaugurée en septembre prochain. Sa piétonisation sera également discutée prochainement, lors d'une consultation organisée pour les commerçants et les riverains. Par ailleurs, entre 2012 et 2018, 167 logements des immeubles de la ville ont été restaurés et 400 façades ont été ravalées sur les quartiers Cathédrale et Saint Nicolas des aides, dans le cadre du “plan Marshall : cœur de ville ” lancé en 2009. De quoi “apporter de nouveaux clients pour les commerçants”, selon la municipalité.

« 57 places de stationnement ont été créées sur le champs de foire », a aussi rappelé le maire de Meaux, indiquant que la ville disposait de 3 500 places au total et avec des tarifs parmi les plus bas du département (60 centimes de l'heure).

La ville dispose par ailleurs d'une permanence dans les locaux de la Maison de l'emploi et de l'économie pour accompagner les commerçants de façon personnalisée. Elle travaille aussi avec les banques locales, avec pour objectif de les sensibiliser aux cas de porteurs de projets et à la stratégie de revitalisation.

Des projets en perspective

Meaux a aussi été sélectionnée dans le cadre du plan gouvernemental “Action au cœur de ville” visant à revitaliser les centres de villes petites et moyennes. La ville prévoit déjà de travailler sur le soutien aux commerçants, les services de proximité, le numérique et la ”smart city”, ou encore la mise en valeur du patrimoine.

L'attractivité devrait aussi bénéficier de la mise en service puis de l'inauguration du parc photovoltaïque Langa, désigné lauréat de l'appel d'offres pour le développement de centrales solaires au sol par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Les travaux devraient débuter après l'été prochain. Le projet de barrage sur la Marne pourrait aussi intégrer cette politique en faveur d'un « territoire plus vert ».

Enfin, la fibre optique devrait couvrir la totalité du territoire des 18 communes du Pays de Meaux à l'horizon 2019. Pour l'heure, 47 % des foyers de la commune sont éligibles à la fibre. Les quatre villes de l'ex-CCMG (communauté de communes des Monts de la Goële) bénéficieront également du haut débit d'ici à 2021.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?