AccueilTerritoiresCollectivitéMeaux : le projet du futur palais de justice avance
urbanisme

Meaux : le projet du futur palais de justice avance

Le lauréat du concours de maîtrise d’œuvre est l’agence d’architecture Atelier du Pont. Les travaux débuteront en 2024.
Meaux : le projet du futur palais de justice avance
© Atelier du Pont

TerritoiresCollectivité Publié le ,

Le projet de regroupement du Tribunal judiciaire et du Conseil des prud’hommes de Meaux sur un même site a franchi une nouvelle étape. Le 14 mars dernier, l’Agence publique pour l’immobilier de la justice (APIJ) a annoncé le nom du lauréat du concours de maîtrise d’œuvre, lancé en août 2020. Les travaux de réhabilitation et d’extension du futur palais de justice de Meaux, dont le coût s’élève à plus de 47 millions d’euros, vont être confiés à l’Atelier du Pont, une agence d’architecture parisienne.

La maîtrise d’ouvrage de ce projet est assurée par l’APIJ, principal opérateur immobilier du ministère de la Justice. Son ambition est de regrouper sur un site unique le tribunal judiciaire et le Conseil des prud’hommes de Meaux, afin d’améliorer les conditions d’accueil du public et le fonctionnement des juridictions. Après le lancement de la consultation, il y a bientôt deux ans, quatre candidatures avaient été sélectionnées parmi les 81 dossiers reçus. Le jury, qui s’est réuni le mois dernier, a finalement sélectionné le projet architectural présenté par l’agence Atelier du Pont. Celui-ci « répond aux exigences fonctionnelles, techniques et financières, tout en offrant une image digne, solennelle et sans ostentation de l’institution judiciaire ».

© Atelier du Pont

Situé au cœur de la ville de Meaux, à l’angle de la place de l’Europe et de l’avenue Salvador Allende, le futur palais de justice affichera une symbolique architecturale forte, caractérisée par l’usage de la pierre. L’importante végétalisation du site participera aussi à l’image d’une justice sereine, accueillante et proche des citoyens. Offrant des espaces de calme et de respiration via les nombreux patios, qui seront implantés, le bâtiment s’intègrera harmonieusement dans son environnement. Celui-ci aura une surface de plancher de 15 500 m2 et comptera 320 postes de travail, 10 salles d’audience publique et 25 salles d’audience de cabinet.

La procédure va se poursuivre avec un prochain appel d’offres, qui portera sur la réalisation des travaux étalés sur trois ans (2024-2027). Un phasage du futur chantier permettra d’assurer le fonctionnement normal de l’activité judiciaire durant cette période.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?