AccueilÉconomieVie des entreprisesMasques : une usine ultramoderne ouvre à collégien

Masques : une usine ultramoderne ouvre à collégien

La commune seine-et-marnaise accueille depuis quelques semaines une unité de production de masques chirurgicaux et FFP2. Une initiative du groupe Tellus.
Masques : une usine ultramoderne ouvre à collégien
@DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Un investissement de 3 millions d'euros pour un concept quasiment unique en France. Construites en Chine, mais à partir d'une technologie allemande dernier cri, les deux machines utilisées peuvent produire 1 million de masques chirurgicaux et 50 000 masques FFP2 par mois. L'objectif de Tellus, une entreprise située à Biot (Alpes-Maritimes), est de pénétrer un marché français dépendant de l'étranger et de la Chine en particulier (80 % des masques sont actuellement importés). Le processus de fabrication est entièrement automatisé (le conditionnement le sera également très bientôt) et avec un prochain passage en 3 x 8, la capacité de production pourra être multipliée au moins par trois.

Les dirigeants de Tellus ont décidé d'investir en mai et l'usine a commencé à être installée sur le site de Collégien en juillet. Ils misent sur un produit « made in France » de qualité à un prix pratiqué avant la crise sanitaire. Grâce à cette nouvelle technologie, les gains sur les délais et les prix de transport seront appréciables. À long terme, l'objectif du groupe industriel est de contribuer à la relocalisation quasi généralisée dans l'Hexagone de la production de masques.

http://tellusgroup.fr

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?