AccueilÉconomieVie des entreprisesMasques : une usine ultramoderne ouvre à collégien

Masques : une usine ultramoderne ouvre à collégien

La commune seine-et-marnaise accueille depuis quelques semaines une unité de production de masques chirurgicaux et FFP2. Une initiative du groupe Tellus.
Masques : une usine ultramoderne ouvre à collégien
@DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Un investissement de 3 millions d'euros pour un concept quasiment unique en France. Construites en Chine, mais à partir d'une technologie allemande dernier cri, les deux machines utilisées peuvent produire 1 million de masques chirurgicaux et 50 000 masques FFP2 par mois. L'objectif de Tellus, une entreprise située à Biot (Alpes-Maritimes), est de pénétrer un marché français dépendant de l'étranger et de la Chine en particulier (80 % des masques sont actuellement importés). Le processus de fabrication est entièrement automatisé (le conditionnement le sera également très bientôt) et avec un prochain passage en 3 x 8, la capacité de production pourra être multipliée au moins par trois.

Les dirigeants de Tellus ont décidé d'investir en mai et l'usine a commencé à être installée sur le site de Collégien en juillet. Ils misent sur un produit « made in France » de qualité à un prix pratiqué avant la crise sanitaire. Grâce à cette nouvelle technologie, les gains sur les délais et les prix de transport seront appréciables. À long terme, l'objectif du groupe industriel est de contribuer à la relocalisation quasi généralisée dans l'Hexagone de la production de masques.

http://tellusgroup.fr

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?