AccueilTerritoiresInfos régionMarne-et-Chantereine : Maintien de l'offre de soins

Marne-et-Chantereine : Maintien de l'offre de soins

La Communauté d'agglomération de Marne-et-Chantereine est très attentive à la lutte contre la désertification médicale.
Marne-et-Chantereine : Maintien de l'offre de soins
Marne-et-Chantereine

TerritoiresInfos région Publié le ,

Actuellement, elle compte 50 médecins généralistes, soit une densité de 6,7 généralistes pour 10 000 habitants (contre 7,9 pour le département, 8,8 pour l’Île-de-France et 10 en moyenne nationale), et 66 spécialistes, soit une densité de 8,8 pour 10 000 (contre 6,6 pour le département, 11,4 pour l’Île-de-France et 7,3 en moyenne nationale). De plus, l’âge moyen de ces médecins est de 55 ans et 83 %% ont plus de 50 ans, ce qui signifie que bon nombre d’entre eux vont partir à la retraite dans les prochaines années. Or il est de plus en plus difficile de leur trouver des remplaçants, la nouvelle génération de médecins préférant travailler en réseau.

Aidée de l’Amicale des professionnels de santé de Marne-et-Chantereine, la Communauté d’agglomération a déposé un projet auprès de l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France. Il s’agit de créer deux maisons de santé, l’une à Vaires-sur-Marne (avec une quinzaine de professionnels), l’autre à Chelles (une vingtaine), à vocation universitaire. Un « pôle de santé » chapeauterait ces deux structures, avec pour objectif l’amélioration de l’organisation et de la qualité des soins. L’ARS doit maintenant mener une étude de faisabilité, trouver des locaux pour l’implantation des deux maisons de santé, établir un cahier des charges, prévoir les financements, etc. Le projet pourrait alors s’inscrire dans les orientations du contrat local de santé, que la Communauté d’agglomération doit signer avec l’ARS et la préfecture début 2014.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?