AccueilInfos régionmaladiecoronavirus.fr, un site pour soulager les urgences

maladiecoronavirus.fr, un site pour soulager les urgences

Conçu pour désengorger les services d'urgence et le 15, ce site internet permet de réaliser gratuitement une autoévaluation et de bénéficier d'une orientation adaptée à son état de santé.
maladiecoronavirus.fr, un site pour soulager les urgences
@ DR

TerritoiresInfos région Publié le ,

C'est une initiative portée par l'Alliance Digitale contre le Covid-19. Ce consortium est composé d'une douzaine d'acteurs du numérique et de l'e-santé comme Kelindi, AG2R La Mondiale, Dernier Cri et Docaposte (filiale numérique de La Poste). L'enjeu est de prévenir les risques de saturation des services d'urgence.

Référencé par le ministère de la Santé, MaladieCoronavirus.fr est un site web et mobile gratuit destiné à toute personne craignant d'avoir été contaminée et lui permettant d'effectuer un test anonyme et gratuit. L'utilisateur répond à 24 questions sur ses antécédents médicaux et les symptômes ressentis. À l'issue de ce questionnaire, le site délivre des préconisations établies au moyen d'un algorithme validé par un comité scientifique. Un conseil d'orientation est alors proposé vers le parcours le plus judicieux possible (confinement, téléconsultation, médecin traitant ou appel au 15).

« Ce n'est pas du diagnostic, c'est une évaluation de l'état de santé, a expliqué le cancérologue Fabrice Denis, membre du consortium Alliance digitale. Nous pourrons suivre, département par département, le nombre de patients qui ont déclaré une toux avec de la fièvre et de l'essoufflement et on pourra voir, au fil du temps, que ce nombre diminue par exemple. Ces indications seront corrélées avec celles des services hospitaliers et on verra si on peut anticiper, par exemple, une baisse des patients nécessitant une réanimation. »

Cette application offre également l'avantage d'avoir un rappel de consignes importantes (ne pas se rendre chez son médecin sans l'appeler au préalable, éviter tout contact avec les personnes les plus fragiles). Au bout de quelques jours seulement, le site comptabilisait déjà 2 millions de visites. La moitié des personnes ont rempli le questionnaire jusqu'au bout et 12 % ont été orientés vers le Samu.

Stockées dans les Data Centers gérés par Docaposte, les données saisies seront analysées à l'Institut Pasteur dans le but d'accélérer la recherche d'un traitement contre le Covid-19.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?