Fermer la publicit�
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Louis Vogel : Melun, la dynamique urbaine relancée

le - - Actualité - Grand témoin

Louis Vogel : Melun, la dynamique urbaine relancée
© DR

La redynamisation commerciale de Melun est une priorité portée par le maire, Louis Vogel, et l'équipe municipale. Depuis 2014, de nombreuses actions ont été engagées en faveur du commerce de centre-ville : soutien à l'association des commerçants, création de l'application mobile “Boutic' Melun”, renouveau des animations avec des événements comme la braderie, les Affolantes, la Fête du brie...

Le développement économique fait partie de vos principaux engagements, avec l'emploi, la formation et le tourisme. Le Plan « Action Cœur de ville » est l'un des vecteurs de votre stratégie. Pouvez-vous en tracer les grandes lignes ?

Le 10 octobre 2018, je signais avec l'ensemble des partenaires la convention cadre du programme Action Cœur de ville, le dispositif partenarial mis en place par le Gouvernement afin de redynamiser notre centre-ville. Celle-ci marque, pour nous à Melun, l'aboutissement d'un long travail de réflexion et le lancement d'une nouvelle étape dans la transformation de la ville car la revitalisation du centre-ville de Melun est une des préoccupations majeures portées notre municipalité. D'ailleurs, un important travail, en étroite collaboration avec les services de la Ville et de la Communauté d'agglomération Melun Val de Seine, a d'ores-et-déjà été mené tout au long de ces années. D'abord pour identifier les fragilités structurelles de notre tissu urbain, ensuite pour étudier les principaux leviers à actionner pour contribuer au redressement de notre ville. Enfin, pour mettre en œuvre les solutions qui seront le ferment d'une dynamique urbaine pleinement retrouvée.

En effet, comme de nombreuses villes de tailles moyennes, le centre-ville de Melun souffre. Pour contrer cela, nous avions déjà lancé en 2016 une grande concertation de la population pour réfléchir au centre-ville de demain. Et des actions immédiates avaient pu être dégagées, comme la piétonisation de la place centrale de Melun, la place Saint-Jean. En parallèle, via la Communauté d'agglomération Melun Val de Seine, une opération de restauration immobilière, a été initiée dans le centre-ville. Elle porte ses fruits.

Depuis octobre 2017, nous avons également mis en place une taxe sur les friches commerciales qui a pour vocation de redynamiser les espaces en incitant les propriétaires à louer ou exploiter leur bien afin de maintenir une activité et de lutter contre la vacance commerciale. Par ce biais, l'intérêt à court terme est également la baisse des loyers commerciaux. C'est la même philosophie qui nous a conduit à l'ouverture de boutiques à l'essai, dont la réussite est flagrante.

La ville a aussi la chance de pouvoir s'appuyer sur une association de commerçants dynamique, sur des initiatives personnelles de commerçants ou encore sur des associations de citoyens qui animent la ville. Aussi, à l'annonce du lancement du programme « Action Cœur de Ville », la réflexion que nous avions entamée sur la redynamisation de notre centre-ville était-elle bien avancée. Mieux même, le lancement de ce programme est venu conforter notre démarche. Aussi, cette signature marque-t-elle le lancement d'une nouvelle phase dans le réveil de la ville de Melun en nous permettant de financer des projets phares pour la ville, favoriser un développement économique et commercial équilibré et mettre en valeur les formes urbaines, les espaces publics et le patrimoine.

Au sein de ce plan, comment se concrétise votre action de dynamisation commerciale de la ville ?

Cette convention est un catalyseur. Dès demain, grâce au soutien financier de l'Etat, de beaux chantiers vont pouvoir être lancés. Je pense à la transformation du parc Faucigny-Lucinge, à la réhabilitation du Prieuré Saint Sauveur, l'implantation d'un cinéma en centre-ville dont les premiers travaux devraient débuter début 2020, la réappropriation des berges de Seine via la requalification de la place Praslin ou évidemment la poursuite du développement des mobilités douces sur le territoire… Des actions qui peuvent changer la façon de voir notre ville, de la vivre pleinement.

Car oui, le programme « Action Cœur de ville », au-delà des moyens financiers mis à disposition par l'Etat, Action logement et la Caisse des dépôts pour les collectivités, marque avant tout l'affirmation d'une nouvelle philosophie. Dorénavant, pour endiguer les difficultés que traversent les villes moyennes, le temps n'est plus aux réponses sectorielles mais aux réponses globales.

« Action Cœur de ville », c'est l'affirmation d'une ambition : celle de traiter tous les problèmes en même temps. De se saisir à pleines mains de la question des déplacements, de la mobilité, de la sécurité et de la connectivité ou de celle de l'amélioration de l'habitat et des conditions de logement.

D'engager le combat pour asseoir, pour consolider, pour enraciner, nos activités, qu'il s'agisse des activités culturelles, touristiques, commerciales, de loisirs ou de services au public.

Sur le volet commerce et développement économique, l'acquisition de locaux commerciaux vacants, l'aide à la rénovation des devantures commerciales, la digitalisation du commerce, bornes interactives sont autant d'actions qui viennent compléter celles déjà en place comme l'application et le site internet Boutic Melun, le dispositif « Ma boutique à l'essai », les vitrophanies sur les vitrines des locaux vacants, l'accompagnement des porteurs de projet en lien avec les différents partenaires, les animations commerciales. L'ensemble de ces interventions a pour finalité de rendre le centre-ville plus attractif afin d'accroître son attractivité commerciale.

Quels sont les principaux événements qui vont prochainement ponctuer cette relance dans les quartiers de Melun ?

Dans le cadre du dispositif Action Cœur de Ville, nous avons décidé de sanctuariser plus d'un demi-million d'euros qui sera dédiée à la préemption commerciale de locaux vacants ou en vente afin de développer des concepts qui ont fait leurs preuves : commerces éphémères, boutiques à l'essai ou simplement dans l'optique de maïtriser l'offre melunaise. Parmi les autres actions qui devraient aboutir dans les prochains mois, nous notons la création d'une conciergerie à la gare (portée par la CAMVS, en partenariat avec la Ville).

De plus, de nombreuses animations en centre-ville vont se dérouler dans les prochains mois comme par exemple les Affolantes le 29 juin prochain, notre festival dédié aux arts de rue, l'installation d'une base nautique le long de la Seine cet été, la poursuite de nos concerts d'été sur nos places, la finale de quatre méthodes de Joute (31 août et 1er septembre), la braderie des commerçants (22 septembre), la fête du brie (5 octobre), les Jeux de Dames (2 au 17 novembre), les festivités de Noël (décembre). Ces animations sont réalisées avec un ensemble d'associations locales dont l'association des commerçants Unicom, partenaires importants dans l'animation du centre-ville.

Les enseignes franchisées répondent-elles à vos attentes ?

La Ville de Melun concentre de nombreuses enseignes nationales et internationales aussi bien dans le secteur du prêt à porter (Promod, Camaïeu, Pimkie, Jules, Célio, Jacadi, Okaïdi, Dika…), de la parfumerie (Nocibé, Marionnaud), de l'équipement de la maison (prochainement Maxi Bazar dans un concept urbain), de la culture/loisirs (FNAC, Game Cash), que des services (Optic 2000, Dessange, Lissac…) ou encore de l'alimentaire (Deneuville, La Mie Caline, Subway, Nicolas…). Cette offre complète celle des commerçants et artisans indépendants dans diverses activités (restauration, alimentaire, équipement de la personne et de la maison, loisirs…). Au total, le centre-ville de Melun concentre prêt de 400 commerces et artisans soit 50 % de l'offre commerciale totale de la Ville. Cette forte concentration confère à Melun et à son centre-ville une attractivité allant au-delà des limites communales d'autant plus que les moyens d'accès y sont aisés (gare SNCF à proximité, réseau de bus dense, forte concentration de parking avec plus de 4 500 places).

Pour renforcer l'offre en centre-ville, la Ville de Melun se rend chaque année à la Franchise Expo à Paris pour contacter et échanger avec des enseignes proposant une activité manquante dans le centre-ville. Cette année a été fructueuse puisque huit enseignes ont manifesté un intérêt pour un développement à Melun à savoir : Jouets Sajou, Kidiliz (prêt à porter pour enfant), Moa (accessoires), Primadonna (prêt à porter féminin et accessoires), Valége (lingerie), Esprit (prêt à porter), Comtesse du Barry (alimentaire), Lolly's (gourmandise). En complément de ces activités commerciales, la Ville recherche également une offre d'équipements de Sport (vêtements, chaussures, accessoires…) et d'alimentaire bio qui aujourd'hui est incontournable dans nos villes.

Pour permettre leurs implantations, nous avons lancé un appel à candidatures pour mettre en relation les enseignes avec des porteurs de projet. Ces derniers peuvent être un commerçant souhaitant se développer ou un porteur de projet souhaitant créer une activité commerciale. Ces derniers sont invités à contacter le service commerce au 01 69 68 51 81 ou au 01 69 68 51 76 ou par mail commerce@ville-melun.fr. La Ville de Melun se tient à disposition de toute personne souhaitant des renseignements.

Quelles actions particulières avez-vous entreprises avec l'équipe municipale pour lutter contre les locaux commerciaux vacants ?

Comme évoqué précédemment, la Ville de Melun va acquérir des locaux commerciaux vacants. Elle augmente les animations en centre-ville, accroît la prospection de porteurs de projets et d'enseignes, accentue son accompagnement auprès des porteurs de projets, amplifie la communication sur son offre commerciale sédentaire et non sédentaire, renforce ses relations partenariales avec l'ensemble des acteurs (propriétaires, agences immobilières, structures d'accompagnement,…) et enfin, allège la fiscalité en abaissant la part communale de la taxe foncière… et cela fonctionne. Depuis trois ans maintenant, le solde entre les ouvertures et les fermetures de commerces en centre-ville est redevenu positif. Plus d'arrivées donc et de nouvelles offres avec notamment un concept store, une épicerie fine corse, de nouveaux restaurants ou encore une épicerie en vrac. En outre, l'année 2019 sera marquée par l'arrivée d'un Coffee Shop, d'une crêperie, d'une pâtisserie haut de gamme après les ouvertures remarquées de nouvelles enseignes de prêt-à-porter notamment rue Saint-Aspais ou d'un magasin de cosmétiques biologiques et naturels rue Jacques Amyot.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer