AccueilVie des entreprisesLinker, l'application de localisation traverse les frontières

Linker, l'application de localisation traverse les frontières

Spécialisée en matériel de radiocommunication, cette entreprise de Donnemarie-Dontilly a conçu une application de localisation pour les personnes disparues.
Linker, l'application de localisation traverse les frontières
@ DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

C'est un événement tragique qui a été l'élément déclencheur. L'été dernier, un randonneur français, trouve la mort en Italie après avoir chuté d'une falaise. N'ayant pu être localisé à temps, malgré le déploiement d'un important dispositif de recherches, le jeune touriste a succombé à ses blessures après plusieurs jours d'agonie.

Ce drame n'a pas laissé insensible Frédéric Merle, fondateur de la société Prosic en 2007. « Si ce randonneur avait eu sur lui une balise Cospas-Sarsat fonctionnant avec notre application, on aurait été capables de le retrouver à 200 ou 300 m près, affirme cet ingénieur, qui collabore avec l'armée. Grâce à un lien qui nous envoie directement sur Google Maps, la localisation gagne en précision. »

C'est ainsi qu'a été créé Linker, un logiciel de détection de signaux radio. « Sa spécificité réside dans son association avec un récepteur radio plus rapide en termes de décodage et à une interface, explique Frédéric Merle. L'ensemble permet d'être plus performant et plus précis sur l'endroit d'où sont émis ces signaux. Cette application est une sorte d'aboutissement. »

Téléchargeable gratuitement, Linker est une application destinée, avant tout, à des professionnels (sauveteurs, pompiers, gendarmes, policiers…). Mais le dirigeant de Prosic a décidé de rendre son invention collaborative par l'intermédiaire d'internautes passionnés, comme lui, de radiocommunication.

Le succès de Linker a dépassé les frontières seine-et-marnaises. Une usine japonaise, qui fabrique le récepteur radio, a été ainsi la première à télécharger l'application, afin de franchir le cap de la certification. Le bouche-à-oreille a fait le reste et aujourd'hui, cette innovation technologique a dépassé plus de 1 000 téléchargements. L'an passé, à Tokyo, elle a même été présentée au Ham Fair, un salon international ayant réuni 42 000 radioamateurs. Une belle reconnaissance pour Prosic, qui a désormais des projets en Afrique.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?