AccueilÉconomieVie des entreprisesLes ventes des thermomètres Stil grimpent en flèche

Les ventes des thermomètres Stil grimpent en flèche

Très réactif durant cette crise sanitaire, le fabricant de Vaux-le-Pénil a vu son chiffre d'affaires plus que doubler en 2020.
Les ventes des thermomètres Stil grimpent en flèche
© Stil

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

61 000 thermomètres sans contact vendus et trois salariés recrutés : depuis bientôt un an, les chiffres parlent pour l'entreprise située à Vaux-le-Pénil. Celle-ci fait face à l'épidémie de Covid-19 avec efficacité. Gérard Lux, son P.-D.G., a même investi 150 000 euros pour agrandir l'espace de travail de ses employés et acheter une nouvelle machine de gravage laser d'une valeur de 50 000 euros. Un outil de production qui va permettre de graver 200 thermomètres par heure au lieu de 50 habituellement.

Dès le début de la crise sanitaire, au printemps 2020, alors que les usines de ses partenaires chinois (qui fabriquaient 70 % de ses produits) avaient été contraintes de ralentir leurs cadences, le patron de Stil a vite compris qu'il fallait renforcer sa propre production. Confinement oblige, les ventes en ligne, via la plateforme gouvernementale Stop Covid, ont finalement représenté 30 % d'un chiffre d'affaires gonflé par l'arrivée de nouveaux clients (région Auvergne-Rhône-Alpes et département de l'Allier). Cette bonne santé financière s'est traduite par une nette augmentation du chiffre d'affaires (2, 5 millions d'euros en 2019 et
5,7 millions d'euros en 2020).

L'actuelle campagne de vaccination, qui nécessite de conserver à très basse température les doses des différents vaccins utilisés (Pfizer et Moderna), va également offrir à Stil un nouveau débouché commercial. Deux modèles de data logers (sortes de clés USB), qui garantissent le respect de la chaîne du froid en enregistrant régulièrement la température, sont ainsi déjà sur le marché.

Dix ans tout juste après avoir racheté l'entreprise de Vaux-le-Pénil, Gérard Lux ne regrette sûrement pas son choix.

À sa manière, sa société combat aussi le coronavirus.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?