AccueilActualitéLes tribunaux judiciaires de Meaux, Melun et Fontainebleau recrutent

Les tribunaux judiciaires de Meaux, Melun et Fontainebleau recrutent

Afin de réduire les délais des décisions et être au plus près des justiciables en matière de petite délinquance, des juristes assistants et des contractuels vont être embauchés.
Les tribunaux judiciaires de Meaux, Melun et Fontainebleau recrutent
© Adobe Stock

Actualité Publié le ,

Cette vague de recrutements s'inscrit dans le cadre de la justice dite de « proximité » ou de la « vie quotidienne » voulue par le gouvernement. L'objectif du ministère de la Justice est de mettre en place de nouvelles audiences pour le début de l'année prochaine.

Ainsi, dans la juridiction de Meaux, ce ne sont pas moins de douze agents contractuels, quatre de catégorie A (bac + 4 ou 5) et huit de catégorie B (bac + 2), qui sont recherchés. Les premiers assureront un travail d'assistance autour de l'audience ou auprès du greffe, tandis que les seconds seront des chargés de mission ou des assistants. A Lagny-sur-Marne, par exemple, l'idée est de créer des audiences foraines (audiences se tenant hors d'un tribunal classique comme une mairie ou une école) en jugeant notamment d'une manière différente certaines nuisances (incivilités, rodéos, tags…).

Au tribunal judiciaire de Melun, trois agents contractuels ont été recrutés pour le parquet : un de catégorie A (chargé des partenariats avec les mairies) et deux de catégorie B (un juriste assistant et un autre auprès du greffe de la permanence pénale). Enfin, à Fontainebleau, les embauches d'un juriste assistant et d'un greffier contractuel sont en cours, tandis qu'un point d'accès au droit sera mis en place. Toutes ces instances demeurent ouvertes durant ce nouveau confinement, mais seules les personnes convoquées y ont accès.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?