AccueilQuelques bons points pour les transports seine-et-marnais

Quelques bons points pour les transports seine-et-marnais

Le conseil d'administration du Stif s'est réuni la semaine dernière, en présence de Jean-Jacques Barbaux, son vice-président. Le président du Conseil départemental en a profité pour défendre certains projets qui concernent au premier titre la Seine-et-Marne.

Publié le ,

C'est d'abord l'offre de transports dans les secteurs ruraux qui va être améliorée, suite à la refonte du dispositif de transports à la demande (TAD). Un seul et même contrat regroupera désormais la gestion et le financement des lignes régulières et du TAD, qui pourra dès lors « véritablement devenir un constituant de l'offre de transport public, avec une prise en charge minimum des collectivités territoriales ».

S'agissant de la qualité et de la sécurité, le Stif prévoit le recrutement et le déploiement de 200 postes d'agents de sûreté pour les réseaux de bus de la grande couronne. Ce projet d'un montant de 10 millions d'euros a été acté à l'horizon 2020.

L'offre de bus sera également soutenue, avec le renforcement de six lignes Seine-et-Marne Express et la création de deux nouvelles lignes sur les axes Montereau – Provins et Bray-sur-Seine – La Ferté-sous-Jouarre.

Un budget de 10 millions d'euros a également été voté pour l'achat de quatre trains « AGC ». Jean-Jacques Barbaux effectue les démarches nécessaires pour l'achat de ce matériel roulant qui pourrait être mis en place rapidement sur la branche Meaux – La Ferté-Milon de la ligne P.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?