AccueilInfos régionLes projets de recrutement en hausse en Île-de-France

Les projets de recrutement en hausse en Île-de-France

Afin de connaître les intentions de recrutement des entreprises pour l'année 2017, Pôle emploi a interrogé 299 000 employeurs du secteur public et privé. 68 425 établissements franciliens ont répondu à cette enquête réalisée avec l'aide du Credoc.
Les projets de recrutement en hausse en Île-de-France
© Pixabay - Le secteur de la construction présente la part de projets d'embauche difficiles à satisfaire, la plus élevée d'IDF.

TerritoiresInfos région Publié le ,

Pour l'année 2017, 346 628 projets de recrutement sont envisagés en île-de-France, ce qui représente + 7 % par rapport à l'année 2016. 18,9 % des établissements franciliens projettent de recruter contre 17,3 % en 2016.

Les entreprises de plus de 100 salariés sont celles qui recrutent le plus en île-de-France avec 253 324 projets de recrutement. À noter la proportion significative d'entreprises de 0 salarié qui projettent de recruter, 20,9 % pour 46 511 projets de recrutement.

Des projets de recrutement essentiellement dans le tertiaire

Avec 90 % des projets de recrutement, le secteur des services concentre près de 8 intentions d'embauche sur 10 dans la région (+ 6 % par rapport à l'année 2016, soit +17 658 projets supplémentaires). Le métier d'ingénieur et cadre informatique concentre le plus d'intentions de recrutement en 2017 en île-de-France (+6,1 % par rapport à l'année 2016). Pour anticiper cette future demande, Pôle emploi adapte ses actions de formation, comme avec les formations gratuites de « codeur », à l'Ecole 42 ou à l'école Simplon.

Des projets de recrutement majoritairement durables

De manière générale, 71,8 % des employeurs franciliens envisagent de recruter dans le cadre d'emplois durables avec 60,1 % de contrat à durée indéterminée. La part des contrats en CDI proposée par les employeurs de la région augmente de 9,1 % par rapport à l'année 2016. Les intentions de recrutement d'emplois saisonniers (qui représentent 17,3 %) diminuent cette année en île-de-France (-1,1 point) au profit des projets d'emplois permanents.

Avec 46,1 %, le secteur de la construction présente la part de projets d'embauche difficiles à satisfaire, la plus élevée d'Ile-de-France

Comparativement à l'année 2016, ce secteur affiche une forte progression des intentions de recrutement dans la région (+20,9 %). Les entreprises engagées sur les chantiers du Grand Paris ont l'obligation de recruter des personnes éloignées du marché de l'emploi. L'objectif de Pôle emploi est donc d'organiser des parcours vers l'emploi en levant avec ses partenaires certains freins.

Une enquête prospective pour anticiper les besoins

L'enquête des besoins en main d'œuvre permet à Pôle emploi d'identifier les projets des entreprises. Pôle emploi se trouve ainsi en capacité d'anticiper et d'adapter ses actions de formation. Les établissements ayant émis un projet de recrutement sont recontactés par Pôle emploi pour être accompagnés dans leurs démarches de recrutements à venir.
Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?