Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Les pompiers de Nemours auront une caserne toute neuve en 2021

le - - Territoires - Infos région

Les pompiers de Nemours auront une caserne toute neuve en 2021
@ DR

Dans un peu plus d'an, les sapeurs-pompiers du Centre d'incendie et de secours (CIS) de Nemours déménageront et quitteront leur caserne vétuste. Ils s'installeront dans un bâtiment flambant neuf.

Cela faisait une bonne vingtaine d'années que ce projet avait été initié, mais il était resté dans les cartons. Les choses se sont décantées. En juillet 2021, si tout se passe bien, il deviendra réalité pour la plus grande satisfaction des 33 pompiers professionnels et des 65 volontaires qui oeuvrent au sein du Centre d'incendie et de secours de Nemours.

Pour ces soldats du feu, il était devenu indispensable de se doter d'un nouvel outil de travail, eux qui effectuent 3 500 interventions par an sur un large bassin de population (30 000 habitants répartis sur 15 communes). Erigée en 1975, l'actuelle caserne était, en effet, devenue exigüe et inadaptée. Durant l'été 2021, elle laissera donc la place à un nouveau centre beaucoup plus fonctionnel. « Compte tenu de l'augmentation de l'activité opérationnelle et du développement de ce territoire, les locaux ne correspondaient plus aux besoins », explique-t-on au service départemental d'incendie et de secours de Seine-et-Marne (SDIS 77).

La future caserne sera implantée dans la zone d'aménagement concerté (ZAC) du Rocher-Vert. Le terrain a été cédé par la Communauté de communes du Pays de Nemours. En retour, celle-ci se verra rétrocéder l'actuel bâtiment qui sera aussitôt démoli. Un projet d'intérêt général, en lien avec la ville de Nemours, verra alors le jour.

Le prochain logis des pompiers, d'une superficie totale de 2018 m2, sera composé de plusieurs zones (administrative, opérationnelle, de vie et de remise). Ses locaux seront conçus de façon à satisfaire la vie en service des personnels avec notamment un espace dédié aux personnels féminins. Quant aux procédures d'hygiène et de sécurité (notamment la protection contre les fumées toxiques avec des matériels et des tenues en retour d'intervention plus adaptés), elles seront renforcées.

Engagé également dans une démarche de développement durable, le SDIS 77 va intégrer dans ce programme des dispositions constructives et techniques respectant les objectifs nationaux de réduction de consommation d'énergies primaires.

Le premier coup de pelle est attendu pour la mi-avril. Le coût global de cette opération est estimé à 7 millions d'euros financé par le SDIS 77 via la contribution financière du Conseil départemental.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer