AccueilTerritoiresInfos régionLes maisons familiales d'accueil, une alternative aux Ehpad

Les maisons familiales d'accueil, une alternative aux Ehpad

Ce concept permet d'héberger, en contrepartie d'une rétribution, des personnes âgées et/ou handicapées à son domicile.
Les maisons familiales d'accueil, une alternative aux Ehpad
© Adobe Stock

TerritoiresInfos région Publié le ,

En Seine-et-Marne, il existe 22 structures de ce type possédant l'agrément officiel du Département. Trente huit personnes y sont accueillies actuellement. Ces maisons familiales d'accueil sont encore assez méconnues du grand public. Elles représentent pourtant une solution crédible pour les personnes âgées qui ne souhaitent pas séjourner dans un Ehpad ou qui ne peuvent plus rester seules chez elles. Pour les seniors, qui disposent généralement de leur propre chambre, c'est l'assurance de vivre dans une ambiance familiale et conviviale, qui favorise le lien social. Dans ces structures, les personnes âgées ont l'avantage de ne pas être confrontées au manque de personnel, une carence souvent constatée dans les maisons de retraite classiques.

Concernant les tarifs pratiqués, ceux-ci dépendent du degré d'autonomie des pensionnaires accueillis. Il faut généralement compter entre 1 500 euros et 2 300 euros par mois. Mais plusieurs dispositifs comme l'Allocation personnalisée d'autonomie (Apa), l'Aide personnalisée au logement (APL) ou d'autres aides sociales peuvent contribuer à financer le loyer.

Si ce type d'hébergement reste encore peu répandu en comparaison aux structures traditionnelles (114 Ehpad et 32 résidences-autonomie en Seine-et-Marne soit respectivement 10 000 et 2 000 places), le Département entend encourager ce nouveau mode d'accueil. Un développement qui doit passer par le renouvellement de la politique de formation professionnelle des accueillants familiaux. Une attention particulière pourrait être ainsi portée aux modules de formation axés sur le premier accueil avec un degré d'exigence accru.

Enfin, il faut savoir qu'un accueillant familial doit obtenir un agrément officiel de la part du Département pour pouvoir héberger des séniors. Cette habilitation a une validité de cinq ans.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?