Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Les maires seine-et-marnais se préparent au « big-bang territorial »

le - - Actualité

Les maires seine-et-marnais se préparent au « big-bang territorial »
© twitter @gillesbataille

Si les élus ont fait part de leurs inquiétudes au 54e Congrès des Maires de Seine-et-Marne le 9 octobre dernier à Dammarie-lès-Lys, ils se sont néanmoins préparés à la réforme territoriale à venir.

Accueillis par Valérie Lacroute, présidente de l’Union des Maires et des Présidents d’EPCI de Seine-et-Marne, Gilles Battail, le maire de Dammarie-lès-Lys, et Louis Vogel, le président de la communauté d’agglomération Melun Val de Seine, les élus étaient nombreux à faire le déplacement. 

Préoccupés par l’actualité morose, les restrictions budgétaires et autres créations d’intercommunalités, les élus font face à « un tournant important dans l’histoire de [leurs] institutions » souligne Valérie Lacroute.

Succès pour les trois tables rondes organisées par l’Union des Maires de Seine-et-Marne sur « les nouvelles formes de coopération : la commune nouvelle et la fusion des communes », « l'avenir de la commune au sein de l'intercommunalité », et « le maintien et le développement d'une activité de proximité », ainsi que pour la conférence débat animée par Gilles Carrez, président de la Commission des finances à l’assemblée nationale intitulée « Les finances locales à l’épreuve du projet de budget de l’Etat pour 2016 ».

Ce succès démontre l’anxiété qui règne sur les équipes communales qui font tout pour se préparer au choc de l’intercommunalité : ce « big-bang territorial » tant redouté, et à la diminution des subsides distribués par l’Etat au communes.

Des solutions leur étaient ainsi proposées pour faire face à la baisse des aides étatiques. A l’instar du regroupement en communes nouvelles, ou l’aide du Bureau des Collectivités, nouvelle instance de dialogue avec les élus locaux mise en place par le Département, que Jean-Jacques Barbaux était venu présenter officiellement.  Le Conseil départemental et ses organismes associés (comme Act-Art, Initiatives 77, Seine-et-Marne Environnement ou Seine-et-Marne Tourisme) étaient aussi venu présenter leur ingénierie et technicité au service des collectivités Seine-et-Marnaises.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer