AccueilÉconomieVie des entreprisesLes magasins Noz vont vendre les derniers stocks de Camaïeu
commerce

Les magasins Noz vont vendre les derniers stocks de Camaïeu

Le stock de vêtements invendus de l’enseigne de textile Camaïeu, en liquidation judiciaire, va être exploité par les magasins Noz. Sept boutiques seine-et-marnaises sont concernées.
sept magasins Noz de Seine-et-Marne vont participer la vente des stocks de vêtements invendus de l’enseigne Camaïeu.
© DR - sept magasins Noz de Seine-et-Marne vont participer la vente des stocks de vêtements invendus de l’enseigne Camaïeu.

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Le dépôt de bilan de Camaïeu (509 boutiques et plus de 2 600 salariés), prononcé le 28 septembre dernier par le tribunal du Nord, a offert la possibilité à certaines chaînes de destockage d’écouler les vêtements invendus. C’est notamment le cas de l’enseigne Noz, qui a remporté une grande partie de la vente aux enchères publiques organisée le 2 novembre par la maison Mercier à Vendeville, près de Lille.

Mais pour obtenir le droit de participer à cette vente officielle, Noz a dû déposer une caution de 50 000 euros. Au total, les habits provenaient des 509 boutiques de l’enseigne (1, 2 millions de pièces, soit 34 millions d'euros), des entrepôts situés à Roubaix (580 000 pièces, soit 14 millions d'euros) et de la nouvelle collectionhiver 2023 (276 200 pièces estimées à 3, 6 millions d'euros).

Sept magasins seine-et-marnais concernés

Une vingtaine d'acheteurs se sont disputé les 20 lots mis en vente et c’est le spécialiste du destockage, basé en Mayenne et propriétaire de 321 magasins, qui en a donc raflé 18 contre un chèque de 3, 8 millionsd'euros. Cette somme récoltée va être répartie entre les créanciers, les propriétaires des locaux des magasins Camaïeu (remboursement) et les 2 600 employés de l'entreprise désormais au chômage (prime de 6 000 euros pour chacun d’entre eux).

Désormais, les vêtements acquis par Noz sont à nouveau mis en vente jusqu’à leur écoulement définitif des stocks. En Seine-et-Marne, septmagasins vont y participer. Il s’agit de ceux de Coulommiers, Mareuil-lès-Meaux, Provins, Saint-Soupplets, Samoreau, Savigny-le-Temple et Vaux-le-Pénil. Les vêtements seront en vente d’ici la fin du mois.

Les magasins : Coulommiers (45, rue de l’Orgeval), Mareuil-lès-Meaux (48, rue des Madeleines), Provins (avenue de Poigny), Saint-Soupplets (rue du Maréchal Gallieni), Samoreau (ZA Les Brûlis), Savigny-le-Temple (26, allée du Cobalt) et Vaux-le-Pénil (112, route de Nangis).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 05 novembre 2022

Journal du05 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?