AccueilDroit & chiffreLes huissiers de justice d'Ile-de-France en grève

Les huissiers de justice d'Ile-de-France en grève

Hostiles au projet de réforme des professions réglementées, les huissiers de justice d'Ile-de-France annoncent la première grève de la profession, à compter du lundi 15 septembre pour une durée illimitée… Une manifestation est prévue devant le Tribunal de grande instance de Paris.
Les huissiers de justice d'Ile-de-France en grève

Droit & chiffre Publié le ,

Pour les huissiers de justice d’Ile-de-France, c’est un jour historique qui se profile. Comme ils le précisent dans un communiqué, « la situation est grave. La réforme des professions réglementées voulue par le gouvernement est basée sur un rapport de l’Inspection générale des finances erroné, elle risque d’être mise en œuvre sans concertation avec les Huissiers de Justice qui demande un vrai débat. »
Les huissiers de Justice d’Ile-de-France manifesteront devant le Tribunal de Grand Instance de Paris lundi 15 septembre. A compter de cette date, ils n’assisteront plus aux audiences pénales, ils ne procèderont plus à aucune signification de jugement ou de citation : les prévenus ne seront plus convoqués devant les tribunaux. En l’absence de dialogue rapide et constructif, ils envisagent de durcir le mouvement et de l’étendre aux tribunaux civils et commerciaux, entrainant ainsi une paralysie de la Justice. »
Les huissiers de Justice d’Ile-de-France pointent du doigt une réforme de dupes : « Face à de vrais problèmes (emploi, pouvoir d’achat, relance économique), le gouvernement propose de mauvaises solutions en sacrifiant leur mission d’utilité publique au profit d’une privatisation de la Justice. Cette réforme pourrait provoquer l’effet inverse de celui escompté c’est à dire une inflation des coûts de la Justice si le secteur devait être privatisé et géré par des investisseurs (banques, assurances, sociétés de recouvrement) et non plus des officiers publics et ministériels comme c’est le cas aujourd’hui. »
Néanmoins, les huissiers de Justice d’Ile-de-France ne sont pas opposés à une réforme, ils sont prêts à faire des propositions.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?