La CCI dresse le portrait de l'industrie Seine-et-Marnaise

le - - Territoires

La CCI dresse le portrait de l'industrie Seine-et-Marnaise
© MSM - Des tourets de fibre optique, chez Silec Cables à Montereau.

A l'occasion de la Semaine de l'industrie, la CCI Seine-et-Marne a produit un panorama du secteur industriel en Seine-et-Marne. Si l'industrie proprement dite à souffert de la crise, les services à l'industrie se sont quant à eux développés.

Les établissements industriels de Seine-et-Marne (52 %) ont en majorité plus de 10 ans d'existence, soit 19 points de plus que sur l'ensemble des secteurs.

Toutefois, les services à l'industrie se sont développés plus récemment. En effet, près des ¾ des entreprises (73 %) ont moins de 10 ans d'ancienneté.

54 % des dirigeants d'établissements industriels ou de services à l'industrie sont âgés d'au moins 50 ans (contre 43 % pour l'ensemble des secteurs). Ce chiffre atteint 58 % lorsque l'on considère uniquement les activités industrielles.

18 % des établissements industriels ou de services à l'industrie sont des femmes, contre 23 % pour l'ensemble des secteurs. C'est dans le domaine textile-habillement que les femmes dirigeantes sont les plus nombreuses (61 %).

Les effets de la crise

Entre 2008 et 2016, la Seine-et-Marne a perdu 16 % de ses établissements employeurs dans le secteur industriel (recul des effectifs salariés de quelque 12 %) dans le même temps le secteur des services à l'industrie a vu son nombre d'établissements augmenter de 23 % (soit 13 % d'effectifs salariés supplémentaires) bénéficiant en partie d'un effet de transfert lié à l'externalisation des fonctions supports des entreprises industrielles. Le département a perdu quelque 5000 emplois sur la période (selon l'ACOSS).

La CCI 77 indique que la localisation des établissements industriels suit une logique similaire à celle de l'ensemble des établissements. Elle indique que certaines villes apparaissent très industrielles comme Montereau-Fault-Yonne, d'autres moins, telles que Melun. Aussi, 2964 établissements industriels et 1712 entreprises des services à l'industrie actifs sont inscrits au fichier consulaire en 2018, soit 9 % du tissu économique du département. Une proportion identique aux données nationales, mais supérieure à la part de l'industrie en Île-de-France (7,5 %).

Les secteurs d'activités les plus représentés

Véritable spécificité du département, le secteur métallurgie-transport-mécanique est le plus représenté. Quelque 392 établissements, hors machines et équipements, sont ainsi spécialisés dans la fabrication de produits métalliques. Toutefois, fort de ses 1712 entreprises, le domaine des services à l'industrie reste le premier secteur de l'industrie au sens large.

Parmi les 10 plus grands établissements en termes d'effectifs, on notera : Safran Aircraft Engines (4956 salariés dans la construction aéronautique et spatiale) à Moissy-Cramayel, Silec Cable (fabrication de cable électrique et fibre optique) à Montereau-Fault-Yonne (1147 salariés), Fives Maintenance (réparation de machines et équipements mécaniques) à Montévrain (451 salariés), Total Raffinage France à Grandpuits-Bailly-Carrois (399 salariés).

Dans les services à l'industrie, se distinguent : Hemera (nettoyage industriel) à Cesson (482 salariés), GSF Concorde (nettoyage industriel) à Emerainville (280 salariés), ou encore Bureau Veritas (analyses/essais/inspections techniques) à Torcy.

(sources : base de données entreprises, CCI 77 2018 et ACOSS).




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide