AccueilActualitéLes déchets, un vrai chantier

Les déchets, un vrai chantier

Le préfet de Région, Jean-François Carenco, demande l'annulation de l'accord sur la fin de l'envahissement des déchets de chantier en Seine-et-Marne.
Les déchets, un vrai chantier
pixabay

Actualité Publié le ,

Le préfet d'Ile-de-France a demandé l'annulation du Plan de prévention et de gestion des déchets issus des chantiers du BTP (Predec). Les parlementaires socialistes de Seine-et-Marne s'y opposent et ont écrit au premier Ministre et à Ségolène Royal. Ce plan régional dénoncé par le préfet, avait été voté à l'unanimité en juin 2015 par le Conseil régional et soutenu par l'assemblée départementale.

« J'ai déféré ce plan au tribunal pour le faire annuler dans les délais. Il ne règle rien de nouveau en matière de déchets. Pour la préfecture, cette interdiction augmente les risques de dépôts sauvages », estime Jean-François Carenco dans les colonnes du journal Les Echos.

Le Predec prévoit un moratoire sur les stockages de déchets de chantier afin d'assurer une plus juste répartition avec les autres départements franciliens. Il s'agit d'anticiper les 43 millions de tonnes de déchets que produiront les travaux du Grand Paris jusqu'en 2026, et d'ainsi favoriser l'émergence d'une filière de recyclage des matériaux.

La Seine-et-Marne ne veut pas être la poubelle des chantiers de l'Ile-de-France.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?