AccueilTerritoiresInfos régionLes conditions de logement, un « enjeu fondamental »

Les conditions de logement, un « enjeu fondamental »

Le schéma directeur du logement et du cadre de vie 2017-2018-2019 a été signé dernièrement à la CAF (Caisse d'allocations familiales) de Melun.
Dominique Dellessard, vice-présidente de l'Union des maires de Seine-et-Marne, Maïa Rohner, sous-préfète en charge de la politique de la ville, Laurence Picard, vice-présidente du Conseil départemental en charge des solidarités.
© Préfecture 77 - Dominique Dellessard, vice-présidente de l'Union des maires de Seine-et-Marne, Maïa Rohner, sous-préfète en charge de la politique de la ville, Laurence Picard, vice-présidente du Conseil départemental en charge des solidarités.

TerritoiresInfos région Publié le ,

Pour Maïa Rohner, « améliorer les conditions de logement, c'est améliorer ce qu'il y a de plus quotidien pour les habitants ». Estimant qu'il s'agit d'un enjeu fondamental, la sous-préfète chargée de la politique de la ville a rappelé qu'une « démarche partenariale et de co-construction avait présidé à l'élaboration du document pendant près d'un an avec les acteurs du logement et du champs social ».

Ce schéma prévoit une politique de la Caf partagée, renforcée par des partenariats afin de « mobiliser et d'agir », en lien avec le logement et le cadre de vie. Il vise à mettre en œuvre des offres de services en matière de prévention et de traitement des impayés de loyers, de lutte contre la non décence et le surpeuplement des logements.

En effet, 35 structures au total ont été mobilisées pour apporter leur pierre à l'édifice. Aussi, les services de l'État et la coordination du plan départemental d'action pour le logement et l'hébergement des personnes défavorisées (PDALHPD), copiloté par l'État et le Département de Seine-et-Marne, ont participé. La sous-préfète en charge de la ville a souligné que ces deux documents stratégiques partagent deux champs d'action au profit d'un « maintien durable des ménages dans leur logement et dans des conditions décentes ».

D'abord, « la prévention des expulsions, avec la volonté conjointe de sensibiliser les bailleurs privés sur cette problématique, mais aussi la création d'une offre de service dédiée par la CAF, venant renforcer les actions de prévention menées par les partenaires du PDALHPD ». Mais la CAF mettra également sur pied une « offre de service spécifique relative à la lutte contre l'habitat indigne, et appuiera son implication dans les actions du PDALHPD, notamment en tant que membre du pôle départemental de lutte contre l'habitat indigne ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

Journal du 05 novembre 2022

Journal du05 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?