AccueilÉconomieVie des entreprisesLes Ateliers Babouot investissent pour l'avenir

Les Ateliers Babouot investissent pour l'avenir

Plus gros relieur indépendant, l'entreprise de Lagny-sur-Marne a choisi de se diversifier. Pour cela, elle a bénéficié d'une aide de 800 000 euros de la Région.
Les Ateliers Babouot investissent pour l'avenir
© DR

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

La Pléiade, le Bottin Mondain ou encore le Whos'Who : la reliure de toutes ces publications célèbres sort des Ateliers Babouot, à Lagny-sur-Marne. Fondée en 1923, cette entreprise emploie 35 salariés et assemble, chaque année, entre 500 000 et 600 000 ouvrages. En raison de la diversité des tâches à accomplir (découpe du cuir, assemblage, couture des cahiers, collage, dorure à l'or véritable et emboîtage), l'entreprise est devenue, au fil du temps, une véritable école de formation où les employés expérimentés transmettent leurs compétences aux nouveaux arrivants. Ce précieux savoir-faire a été récompensé en 2013 par l'obtention du label Entreprise du patrimoine vivant.

Mais pour continuer à exister sur un marché concurrentiel, les Ateliers Babouot sont condamnés à se réinventer. Ainsi, l'été dernier, Michel Jeandel, le directeur, a candidaté à l'appel à projet PM'up Relance industrie de la Région Île-de-France. Ce dispositif vise à accompagner les entreprises franciliennes dans des relocalisations, implantations ou transformations de sites, tout en contribuant à créer ou maintenir des emplois. Le patron de Babouot se rapproche alors de la Chambre de commerce et d'industrie de Seine-et-Marne. « On nous a rassurés sur notre profil et convaincus d'y aller », raconte Michel Jeandel, qui a été accompagné par la CCI 77. Un ticket gagnant, car l'entreprise de Lagny a décroché une subvention de 800 000 euros.

Attirer de nouveaux clients

Ce financement de la Région lui offre ainsi l'occasion de mettre en œuvre son plan de développement (d'un montant de 1,6 million d'euros) visant à diversifier son activité. Cela s'est traduit, tout d'abord, par l'acquisition d'un bâtiment qui va servir de centre logistique, puis de nouveaux équipements. Cette aide permet également aux Ateliers Babouot de rapatrier des moyens de production utilisés chez leurs sous-traitants et de gagner ainsi en autonomie.

L'ambition de la société de Lagny est également d'attirer de nouveaux clients. Alors qu'un certain nombre de relieurs indépendants ont disparu ces dernières années, les Ateliers Babouot entendent promouvoir la fabrication française, devenue rare dans le secteur. « Nous avons été approchés par des imprimeries franciliennes, qui souhaitent se développer et faire corps avec leurs collègues imprimeurs pour que le marché reste en France », conclut, optimiste, Michel Jeandel.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

Journal du 03 septembre 2022

Journal du03 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?