AccueilÉconomieVie des entreprisesLes agriculteurs Seine-et-Marnais innovent au Salon de l’Agriculture

Les agriculteurs Seine-et-Marnais innovent au Salon de l’Agriculture

Ils sont une vingtaine de producteurs à avoir traversé l’Île-de-France pour présenter leurs produits locaux sur le salon. Pâtes, pain, biscuits... les produits portent haut et fort les valeurs de la Seine-et-Marne, entre tradition et innovation.
Les agriculteurs Seine-et-Marnais innovent au Salon de l’Agriculture
© Adobe Stock

ÉconomieVie des entreprises Publié le ,

« L’ensemble des élus de Seine-et-Marne sont mobilisés pour être les ambassadeurs de notre territoire », affirme Jean-François Parigi, le président du Département. Doudoune brodée à l’effigie du 77, tasse de café à la main, l’ensemble des élus est venu en renfort, pour témoigner son soutien aux producteurs du territoire.

Le 77, un territoire aussi riche que vaste

Sur toute la durée du salon, une vingtaine de producteurs locaux va se relayer sur les stands référencés “Région Île-de-France”, montrant tour à tour bières artisanales, variétés de miel, biscuits faits maison. « Nous avons la volonté d’être la vitrine de l’agriculture en Seine-et-Marne », explique Jean-François Parigi. Alors, le Conseil départemental a répondu présent tout au long de l’année lors des événements officiels du territoire, comme les rassemblements de jeunes agriculteurs et accompagne ainsi les professionnels de ce secteur. « Nous mettons en avant le caractère innovant de l’agriculture seine-et-marnaise », souligne le président du Département, valorisant les nouvelles formes d’artisanat, telles que la fabrication de pâtes ou la méthanisation, qui traduisent la volonté de sortir de l’agriculture classique d’un territoire habitué à la culture traditionnelle de l’orge et du blé. Justement, les producteurs locaux s’appuient sur cette richesse agricole pour créer leurs produits avec cette base céréalière importante. C’est le cas des P’tits Rocs, une entreprise de biscuits faits maison, ou de Ferm’Meaux Pâtes, qui propose désormais toute une gamme de pâtes artisanales.

© MSM - Jean-François Parigi, président du Département

Réinventer les produits de la ferme

Au Grand Hamel, proche de Saint-Barthélémy, dans l’Est de la Seine-et-Marne, Sébastien Petit a créé “Les P’tits Rochs”, une marque de biscuits locaux 100 % faits maison et réalisés, main dans la main, avec son ami et associé Nicolas Roch, exploitant agricole. Depuis mai 2020, les deux amis élaborent leurs petits-beurre natures ou parfumés, qu’ils vendent ensuite sur les marchés ou dans les boutiques de ferme. “Nicolas, mon associé, voulait diversifier les produits qu’il proposait et moi, je suis un passionné de gourmandise”, confie Sébastien Petit. Cet ancien professionnel du milieu des assurances s’est donc reconverti, troquant ses dossiers pour un tablier. Côté matières premières, les circuits ultra courts sont favorisés, puisque le blé des biscuits est pris à la source, directement dans les exploitations du Grand Hamel. Même stratégie pour les pâtes artisanales de la Ferme de Meaux.

Là aussi, les produits sont le résultat d’un travail d’équipe entre Xavier Vandevoorde, agriculteur, et Caroline Petit, son épouse. Exit le pain, à la Ferme de Meaux, ce sont les pâtes que ce couple a choisi de fabriquer lui-même, avec le blé de l’exploitation, depuis juillet 2020. Fraîches ou sèches, nature, aux œufs, ou parfumées, il y en a pour tous les goûts. « Ces pâtes ont du goût, chaque légume ou aromate ajouté apporte des subtilités », explique Caroline Petit, qui les fabrique depuis l’exploitation familiale. Sur le salon, elle conseille depuis son stand pour la cuisson « pas plus de 4 ou 5 minutes », confiant par ailleurs que les fusilli à la betterave sont très adaptées aux salades et que les coquillettes aromatisées carotte possèdent « un petit goût sucré, qui vient de la douceur du légume ». Au thym, au curcuma ou au piment, les pâtes sont aussi jolies que surprenantes. Elles permettent à la Ferme de montrer, grâce au salon, ses produits au grand public.

© MSM - Xavier Vandevoorde et Caroline Petit, la Ferme de Meaux

Le salon, vitrine des producteurs

Le slogan de l’événement l’annonçait, le salon est bel et bien “l’événement indispensable du secteur agricole”. Les professionnels y apprécient l’ambiance certes, mais avant tout les opportunités qui en découlent. Structurer un réseau, vendre mieux, créer des partenariats… Pour Les P’tits Rocs qui fêtent leur première fois sur le célèbre événement, il y a un enjeu stratégique à en faire partie. « Le salon, c’est avant tout l’occasion d’obtenir de nouveaux contacts », reconnaît Sébastien Petit. Dans son cas, c’est le “Business to Business”, qui prime. « Notre cible, ce sont les réseaux professionnels », explique-t-il. Pour la Ferme de Meaux, le salon est une promesse de visibilité pour des centaines de clients.

« Être présents nous permet d’avoir de la visibilité et de montrer nos produits », assure Caroline Petit. Destinées aux particuliers comme aux professionnels, les pâtes artisanales peuvent être commandées en ligne sur le site internet de la ferme (www.lafermeauxpates.com), achetées sur certains marchés ou dans plusieurs magasins de grandes surfaces. Le couple de producteurs envisage de cibler maintenant les restaurations collectives, afin de pousser encore plus loin le “manger local.” De leur côté, les deux créateurs des P’tits Rocs célèbrent « une étape supplémentaire » dans l’avancée de leur projet artisanal, puisque la biscuiterie déménage, très prochainement, dans ses propres locaux, non loin de l’exploitation d’origine.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?