AccueilTerritoiresInfos régionLes 11 députés seine-et-marnais ont fait leur rentrée
POLITIQUE

Les 11 députés seine-et-marnais ont fait leur rentrée

Après les élections législatives, la 16e législature de la 5e République s’est ouverte le 28 juin. Les 577 députés vont siéger à l’Assemblée nationale durant cinq ans. Parmi eux, les représentants du département.
Les 11 députés seine-et-marnais ont fait leur rentrée
© Adobe Stock

TerritoiresInfos région Publié le ,

Ils seront donc 11 députés, six femmes et cinq hommes (cinq d’Ensemble ! trois de la nouvelle union populaire écologique et sociale, deux des Républicains et un du Rassemblement national), à représenter la Seine-et-Marne au palais Bourbon. Certains sont des habitués et d’autres des novices, mais ils sont tous décidés à faire entendre leur voix. Revue de détail.

Aude Luquet (1re circonscription, ENS/MoDem) : en difficulté, cette députée sortante est parvenue finalement à conserver son siège. Un deuxième mandat qui doit lui permettre de s’affirmer davantage.

Frédéric Valletoux (2e circonscription, ENS/Horizons) : la troisième tentative aura été la bonne pour le futur ex-maire de Fontainebleau. Allié d’Édouard Philippe, son positionnement sera à suivre de près.

Jean-Louis Thiériot (3e circonscription, LR) : vainqueur avec une petite marge, l’ex-éphémère président du Département a sauvé son siège et l’honneur des Républicains.

Isabelle Périgault (4e circonscription, LR) : victoire miraculeuse de la successeure de Christian Jacob (le patron des LR), vainqueure sur le fil. Un des nouveaux visages de la délégation seine-et-marnaise.

Patricia Lemoine (5e circonscription, ENS/Agir) : Franck Riester (député sortant vainqueur) restant ministre au Commerce extérieur, elle retrouve logiquement un siège occupé comme suppléante.

Béatrice Roullaud (6e circonscription, RN) : première députée seine-et-marnaise du parti de Marine Le Pen, cette avocate a créé la surprise en s’imposant de justesse.

Ersilia Soudais (7e circonscription, Nupes/LFI) : Cette jeune insoumise a réussi à la fois à éliminer le député sortant (Rodrigue Kokouendo, Ensemble !) et à vaincre le candidat RN. Un bel exploit.

Hadrien Ghomi (8e circonscription, ENS/Renaissance). Victorieux par quatre petites voix seulement, le benjamin (33 ans) des représentants seine-et-marnais a remporté un succès au finish.

Michèle Peyron (9e circonscription, ENS/Renaissance) : cette macroniste de la première heure a conservé son bien en bataillant ferme. Une valeur sûre de la majorité présidentielle.

Maxime Laisney (10e circonscription, Nupes/LFI) : battu en 2017, ce professeur des écoles a pris sa revanche sur la députée sortante Stéphanie Do (Ensemble !) qu’il a devancée assez nettement.

Olivier Faure (11e circonscription, Nupes/PS) : troisième mandat consécutif pour le Premier secrétaire du Parti socialiste. Cet artisan de l’union de la gauche entend peser sur les débats.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 août 2022

Journal du20 août 2022

Journal du 13 août 2022

Journal du13 août 2022

Journal du 06 août 2022

Journal du06 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?