Fermer la publicit�
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Législation : le BTP 77 ne cache pas son inquiétude

le - - Économie - Vie des entreprises

Législation : le BTP 77 ne cache pas son inquiétude
@ MSM

L'assemblée plénière organisée dernièrement par le BTP 77 à Dammarie-les-Lys, qui a réuni près de 200 participants, a donné l'occasion au président Thierry Fromentin, d'évoquer les problématiques actuelles du secteur.

« Entre hausse des carnets de commande, tensions sur les chantiers, manque de profitabilité… Désormais positive, notre confiance n'est toutefois pas à la hauteur de ce qu'elle pourrait être ». Lors de l'assemblée plénière, Thierry Fromentin n'a pas manqué de saluer les différents partenaires du BTP, ainsi que les élus locaux, avant de leur faire part des difficultés rencontrées par le secteur. Deux sujets « d'une chaude actualité » ont particulièrement marqué le discours du président. D'une part, la profession craint que la DFS (abattement de 10 % pour le calcul des charges sociales et patronales) n'ait été remise en cause dans le discours de politique générale du Premier ministre. Cette suppression aurait pour conséquence de réduire le salaire net des ouvriers et d'exclure des allègements Fillon « une série de salaires ». Le coût « à supporter » atteindrait pas moins de 1,3 milliard d'euros. « C'est insupportable ! Même étalé, c'est une bombe à fragmentation pour un secteur convalescent », a lancé Thierry Fromentin. La suppression du PTZ à compter du 31 décembre pour les zones rurales B2 et C (rurales et péri-urbaines) contrairement aux zones urbaines qui pourront en profiter jusqu'en 2021 inquiète également la profession. « Un jeune qui souhaite construire son logement et vivre à la campagne ne bénéficiera d'aucun appui de la collectivité, contrairement à ceux souhaitant s'installer en zone dense », a déploré Thierry Fromentin, rappelant que ces derniers n'avaient pas pour objectif de louer ou de faire de la plus-value.

« Remonter les interrogations »

Avant de laisser la parole aux “personnalités locales”, Thierry Fromentin a indiqué sur une note plus positive que le Clé 77 (Comité de liaison économique) était « résolument mobilisé pour la mise en œuvre des 77 actions et 11 priorités départementale » notamment le développement des matériaux biosourcés, des énergies renouvelables, ou encore de la gestion des déchets.

Estimant que « la santé du bâtiment » était « essentielle », Patrick Septiers, président du Département, a ensuite assuré à Thierry Fromentin que la collectivité, avait « à cœur d'être un partenariat privilégié du BTP ». Aude Luquet, député de Melun, a de son côté souligné l'importance du bâtiment dans la transition écologique et énergétique et s'est dit prête avec ses pairs à « remonter les interrogations des professionnels ». Se disant consciente des problématiques de recrutement, Béatrice Abollivier, préfète de Seine-et-Marne, a indiqué quant à elle que des jobs dating ciblés auraient prochainement lieu dans le département.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer