Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Le Transport à la demande fait son chemin

le - - Territoires - Infos région

Le Transport à la demande fait son chemin
© Département 77

Le Conseil départemental a organisé dernièrement une rencontre technique sur cette modalité de déplacement, qui peut profiter tant aux territoires urbains que ruraux.

« Le transport à la demande (TAD) est très développé en province, mais en Île-de-France, nous n'avons qu'une trentaine de réseaux, c'est un modèle qui se cherche », introduit Cécile Guirand, responsable restructuration de l'offre de transport chez RATP Dev. Si le département compte plus d'une dizaine de lignes dédiées TAD en Seine-et-Marne, ce mode de transport est de plus en plus plébiscité. Il peut permettre notamment de desservir les territoires ruraux, peu pourvus en lignes de bus, ou même les zones urbaines en heures creuses, en soirée ou le week-end.

Pensé en complément de lignes régulières, il a vocation à répondre à des besoins de proximité et fonctionne sur réservation préalable. Pour Cécile Guirand, le TAD en grande couronne va avoir deux facettes : en heure de pointe, il va permettre le transfer des voyageurs vers les modes lourds et éviter l'achat d'une deuxième voiture, tandis qu'en heure creuse, il s'agira pour les personnes âgées ou isolées de pouvoir se déplacer au sein du territoire et de participer à la vie locale. Des synergies seraient également à trouver entre le TAD et le covoiturage urbain.

Chronopro, Siyonne, Plus de Pep's…

Ce mode de transport peut aussi trouver sa place au sein des zones d'activité, comme dans le cas de la ville de Courtabœuf, qui a adopté la solution Chronopro. Ce TAD en temps réel et géolocalisé permet d'éviter tout détour inutile, la navette ne s'arrêtant qu'aux arrêts demandés, contrairement aux services de TAD conventionnels. « Nous avons 50 voyageurs par jour et avons gagné 50 % de temps de parcours par rapport à une ligne régulière », précise Marjorie Zwarg-Kergreis, responsable offre et territoires chez Transdev.

Sur une « ligne essentielle » (RER ou autre ligne à forte fréquence), le voyageur enregistre son arrêt de destination finale à l'aide de son smartphone. Arrivé au pôle d'échanges, il dispose d'une correspondance garantie avec une navette Chronopro qu'il peut visualiser en temps réel sur son écran.

Dans la région de Montereau-Fault-Yonne, le TAD est géré en régie par le syndicat intercommunal des transports collectifs (Sitcome). Cas unique en Seine-et-Marne, voire en Île-de-France, le TAD baptisé Siyonne, agréé par Île-de-France Mobilités (ex-Stif), a connu un succès fulgurant depuis son nouveau départ en avril 2016.

« En seulement 15 mois, nous sommes passés de 80 voyageurs par mois à 80 voyageurs par jour, soit 1 700 voyageurs par mois », témoigne Jean-Marie Albouy-Guidicelli, président du Sitcome. Depuis sa refonte, le service a gagné 90 % de voyageurs et accueille certains employés venant travailler au centre commercial depuis la gare de Montereau. Siyonne repose toutefois sur l'emploi de chauffeurs en contrats aidés, dont le nombre a été réduit durant l'été.

Le programme Plus de Pep's, basé sur les secteurs III et IV de Marne-la-Vallée, se réserve par téléphone et sur internet après adhésion. Il dessert les communes environnantes en heures creuses et les communes non pourvues en lignes régulières de 5h à minuit.

Depuis son lancement, il y a 10 mois, plus de 700 voyageurs l'ont déjà adopté. « On voit bien qu'il existe plusieurs Seine-et-Marne. Il faudra adopter plusieurs solutions et collecter les informations dans chaque commune et intercommunalité », conclut Jean-Jacques Barbaux. D'autant que ce mode peut, en cas d'agrément octroyé par Île-de-France Mobilités, être accessible via un titre de transport à la tarification francilienne (Navigo, Ticket-T ou Mobilis).




Quentin CLAUZON
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer