Fermer la publicit�
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Le théâtre impérial de Fontainebleau bientôt rouvert

le - - Territoires - Infos région

Le théâtre impérial de Fontainebleau bientôt rouvert
© DR

La seconde phase de restauration du théâtre impérial du château de Fontainebleau, qui s'achèvera ce mois-ci, sera l'occasion de dévoiler l'un de ses joyaux les mieux gardés.

Cinq années d'études ont été nécessaires aux conservateurs et aux architectes pour dessiner les contours de ce projet se voulant ambitieux, scindé en deux phases. Achevée en avril 2014, la première tranche des travaux s'est concentrée sur la restauration de la salle de spectacle, du vestibule et du foyer impérial. La seconde tranche avait pour objectif de restaurer la scène et sa machinerie, ainsi que les espaces périphériques et les niveaux supérieurs. Le programme de restauration a donné la part belle aux matériaux d'origine, qui ont pu être sauvés à 80 %, tant pour les décors que le mobilier. L'objectif a été de « redonner à cet ensemble patrimonial tout son éclat », de sorte qu'il « constitue un espace muséographique unique dédié aux arts de la scène et aux arts décoratifs du Second Empire.

Cet été, en sus de la salle de spectacle et du foyer impérial, visibles depuis 2014, le public découvrira les décors installés sur la scène. Les visiteurs pourront ainsi se plonger dans l'époque de Napoléon III et d'Eugénie. Durant l'hiver, la scène et les salons attenants seront accessibles, révélant les secrets du fonctionnement d'un théâtre sous le Second Empire. Des visites théâtralisées permettront d'évoquer les fastes des fêtes impériales.

Le théâtre a été aménagé à la demande de Napoléon III, entre 1853 et 1856, par l'architecte Hector Lefuel afin de remplacer l'ancienne Comédie, construite au XVIIIe siècle dans l'aile de la Belle cheminée, qui ne donnait plus satisfaction. Le choix s'est naturellement porté sur une partie inachevée du château, la moitié occidentale de “l'aile neuve des Princes“, aujourd'hui dénommée aile Louis XV. Hector Lefuel y a fait construire une salle moderne de 400 places dotée de toutes les annexes attenantes : vestibules, dégagements, escalier, salons, scène, locaux dédiés aux acteurs, machinistes et musiciens… Elle comporte quatre niveaux distincts, selon la hiérarchie sociale imposée à l'époque.

Une aide venue d'Abou Dabi

Pour rappel, dans le cadre d'un accord passé, entre le Gouvernement français et celui de l'Emirat d'Abou Dabi, parallèle à celui créant le musée universel du Louvre Abou Dabi, une enveloppe de 10 millions d'euros a été allouée par le Cheikh Khalifa bin Zayed al Nahyan au financement de la restauration du Théâtre impérial du château de Fontainebleau. En reconnaissance de cette action, le ministre de la Culture et de la Communication, Renaud Donnedieu de Vabres, a décidé le 27 avril 2007, en présence de l'autorité de la Culture et du Patrimoine d'Abou Dabi, le Cheikh Sultan bin Tannoun al Nahyan, de donner au théâtre Impérial le nom de son mécène.




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer