Fermer la publicité
Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

Le SDESM s'engage avec GRDF dans la durée

le - - Économie - Vie des entreprises

Le SDESM s'engage avec GRDF dans la durée
© DR

Pierre Yvroud, président du SDESM, et Edouard Sauvage, directeur général de GRDF, ont signé dernièrement un contrat de concession unique de distribution de gaz pour une durée de 40 ans.

Les communes, qui ont la responsabilité d'organiser au niveau local le service public de la distribution de l'électricité et du gaz, peuvent confier cette compétence à un syndicat. C'est tout l'objet de la signature de ce contrat de concession unique de distribution de gaz pour 169 communes, qui a été organisée dernièrement au sein des locaux du SDESM de La Rochette. Ce dernier, qui souhaite participer à la réduction des émissions de GES, a cherché à combiner économies d'énergie et efficacité énergétique pour ses communes adhérentes. La signature de ce contrat permettra également au syndicat de se montrer plus précis lors du contrôle sur la maintenance et la sécurité du réseau de distribution de gaz.

« La Seine-et-Marne est également exemplaire au titre du développement du biométhane. GRDF se réjouit de la confiance accordée par le SDESM qui permettra d'inscrire notre action dans la durée et de façon efficace », souligne Edouard Sauvage. En effet, le département devrait consommer à terme un gaz 100 % renouvelable et produit localement à partir de résidus agricoles ou d'effluents d'élevage. Fort de neuf unités de méthanisation, la Seine-et-Marne accueillera également très prochainement la première usine à double filière de France (avec une filière agricole et une filière industrielle dédiée essentiellement aux boues de station d'épuration). « Le biométhane a moins d'attention que d'autres énergies de la part des Pouvoirs publics. Le SDESM est très attaché à la transition énergétique et c'est aussi en ce sens que nous signons ce contrat de 40 ans », explique Pierre Yvroud. « Nous serons en capacité d'alimenter 120 bus en carburant, soit 30 GWh par an », précise Fabrice Julien, directeur général de la SEM Bi-Métha 77.

Lors de cette signature, les deux acteurs ont aussi noué un partenariat pour permettre aux communes de changer leur chaudière fioul pour une chaudière gaz. Un moyen de « réduire la facture énergétique et d'améliorer l'empreinte carbone ».

Enfin, le déploiement de nouveau compteurs intelligents va nécessiter l'installation d'équipements techniques (appelés concentrateurs) sur des points hauts (bâtiments ou infrastructures de grande hauteur). C'est pourquoi les SDESM et GRDF ont aussi signé une lettre d'intention visant à permettre au syndicat « d'apporter son concours technique » sur ces infrastructures ainsi que son « soutien à GRDF auprès des communes concernées ».




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'information et d'annonces légales de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer