Fermer la publicité
Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

Le réseau sem@fibre77 passe le cap des 200 000 lignes déployées

le - - Territoires - Infos région

Le réseau sem@fibre77 passe le cap des 200 000 lignes déployées
© DR

Covage, opérateur d'infrastructures très haut débit, a raccordé 80 000 foyers sur 291 communes du département.

L'adoption de la fibre en Seine-et-Marne a fortement accéléré sur les 12 derniers mois. Le nombre d'abonnés aux fournisseurs d'accès à internet a ainsi augmenté de 80 % en un an, tandis que le nombre de lignes rendues éligibles aux offres des opérateurs a progressé de 35 %.

Si la généralisation du télétravail a constitué un facteur d'accélération des demandes de raccordement pendant la crise sanitaire, la dynamique commerciale sur le réseau avec ses huit opérateurs (Bouygues Telecom, Coriolis, Knet, Nordnet, Orange, Ozone, SFR et Videofutur) constitue également un réel atout pour des habitants en quête d'une connexion ultrarapide et très stable.

En janvier 2015, Seine-et-Marne Numérique (SMN), qui pilote le réseau d'initiative publique sem@fibre77, a confié la réalisation, l'exploitation et la commercialisation de son réseau FttH départemental à Covage. Il lui a fixé l'objectif de couvrir 433 communes et 320 000 logements à horizon 2024. « Ce projet constitue un effort financier considérable de la part de toutes les collectivités territoriales seine-et-marnaises et chaque abonné constate à l'usage son caractère essentiel », explique Olivier Lavenka, vice-président du Conseil départemental (en charge notamment de l'aménagement du territoire) et président de SMN. « En 2015 et en 2018, nous avons décidé d'accélérer le déploiement et nous en mesurons aujourd'hui les effets pour la population, l'économie et les services publics. »

Même satisfaction affichée du côté de Seine-et-Marne THD par la voix de sa directrice générale, Laetitia Marceau : « La crise sanitaire a confirmé que l'accès à la fibre optique n'était pas un confort superflu, mais bien une nécessité impérieuse comme en atteste la forte demande depuis près d'un an. Avec la généralisation du télétravail, les enseignements à distance et plus généralement la sédentarité, les besoins n'ont jamais été aussi importants. En à peine un an, le nombre d'abonnements à l'échelle du département a connu un taux de croissance inédit. »




MSM REDACTION
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Moniteur de Seine-et-Marne Journal d'annonces légales, judiciaires de Seine-et-Marne

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer